in

Lions indomptables : Michel KAHAM demande le départ d’Hugo Broos

Lions indomptables : Michel KAHAM demande le départ d’Hugo Broos

L’ancien membre de l’ex comité de normalisation a posté un message pointu sur sa page Facebook ce mardi 05 septembre 2017 demandant le départ du technicien belge à la tête de l’équipe nationale du Cameroun.


Lions indomptables : Michel KAHAM demande le départ d’Hugo Broos
Michel KAHAM – DR

L’ancien Lion indomptable est remonté après les déclarations d’Hugo Broos sur certains joueurs camerounais et c’est de trop semble-t-il. « On ne peut pas accepter que l’on dénigre nos talents…. Ce monsieur est entrain de démolir tout … Il démoralise tous ceux qui peuvent encore nous faire vibrer : Njie Clinton, Toko Ekambi, Tchoupo Moting…. le gardien Onana et même Aboubacar Vincent qu’il maltraite depuis la CAN..et maintenant Bassogog…. », déclare-t-il en ajoutant que : « Nkoulou peut encore stabiliser cette défense et Matip alors.. Il préfère les besogneux aux talentueux ».

« La victoire à la CAN a perturbé définitivement le coach….Il ne peut plus rien nous apporter…Je me demande s’il est même assisté dans sa fonction », s’est exclamé l’actuel président de association des entraineurs et éducateurs de foot (ACEEF) avant de conclure « Merci tout de même pour la CAN et Bye Bye Coach… ». Sauf que le belge veut encore rester au Cameroun et envisage même de remporter la prochaine à domicile.

Pour rappel, le Cameroun en concédant un nul ce lundi face au Nigéria a dit adieu au prochain mondial du côté de la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Une-boucherie-camerounaise

    Economie : Voici ce que proposent Laurent Serge ETOUNDI NGOA et Dr TAÏGA pour un meilleur encadrement des métiers de la viande

    Les ex-employés de la société de transport urbain Le Bus réclament 16 mois d’arriérés de salaire au MINFI

    Les ex-employés de la société de transport urbain Le Bus réclament 16 mois d’arriérés de salaire au MINFI