in

Hugo Broos : « Le Comité de normalisation a demandé ma démission. Mais le ministère des sports ne veut pas que je parte »

Hugo Broos : « Le Comité de normalisation a demandé ma démission. Mais le ministère des sports ne veut pas que je parte »

Le technicien belge ne sera pas reconduit dans ses fonctions de sélectionneur du Cameroun. Le Comité de normalisation a décidé de se séparer du vainqueur de la CAN 2017. Son contrat a été résilié lundi suite à une note d’information rendu publique le 04 décembre 2017.


Hugo Broos : « Le Comité de normalisation a demandé ma démission. Mais le ministère des sports ne veut pas que je parte »
Hugo Broos – DR

La volonté du Comité de normalisation dirigé par Me Dieudonné Happi de se séparer du belge semble ne pas rencontrer l’assentiment du ministère des sports et de l’éducation physique, co-contractant du recrutement d’Hugo Broos. « Hugo Broos toujours sélectionneur du Cameroun ? Oui et Non ! Le Comité de normalisation a demandé ma démission. Mais le ministère des sports ne veut pas que je parte. C’est une situation un peu rigolote parce que vous avez d’un côté la fédération qui dit une chose et de l’autre côté, le ministère qui dit autre chose », a déclaré Hugo Broos, invité de l’émission Talent d’Afrique sur Canala+ le 22 janvier 2018.

L’ancien entraîneur de la JS Kabylie a bien l’envie de continuer, mais pense cela va difficille. « J’ai envie de continuer, mais ce sera difficile », a-t-il ajouté.

Invité sur un plateau de télévision, Oumarou Tado, le secrétaire général du MINSEP a récemment fait savoir que « le dossier Hugo Broos n’est pas d’actualité », d’après nos confrères de Cameroon-info.

C’est en février prochain que le bail de deux ans signé Broos, arrive à expiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Résultat de recherche d'images pour "hugo broos lebledparle"

    Hugo Broos sur Canal+ : « La FECAFOOT n’est pas professionnelle »

    Cameroun : Pour s'être rallié à Akere Muna, Olivier Bilé accuse le maire de Yabassi, de traitre

    Cameroun : Pour s’être rallié à Akere Muna, Olivier Bilé accuse le maire de Yabassi, de traitre