Le directeur général des Impôts revendique le timbrage des documents par page

Dans sa note de service adressée aux chefs de centres régionaux des impôts relative au « timbrage des documents », le directeur général des Impôts (DGI), Modeste Mopa Fatoing, exige désormais que les documents imprimés recto-verso soient timbrés par page.

Modeste Mopa Fatoing (c) Droits réservés

« Il m’a été donné de constater que les documents imprimés en recto-verso ne font pas toujours l’objet de timbrage par page, mais uniquement au recto », constate le DGI.

Selon lui, les droits de timbre sont perçus par page et selon les dimensions du papier. Ledit timbre est apposé sur la partie gauche de chaque page comportant des écritures conformément aux dispositions des articles 439 et suivants du code général des Impôts.

D’après cet article 439, « Le prix des papiers timbrés fournis par la régie et les droits de timbre des papiers que les redevables font timbrer sont fixés par chaque État selon les dimensions suivantes : papier registre : 54 x 42 cm ; papier normal : 42 x 27 ou 29, 7 cm ; 1/2 feuille de papier normal : 27 ou 29,7 x 21 cm ».

L’article 445 du Code, lui, dispose qu’il n’y a point de droit de timbre supérieur à 1 600 FCFA ni inférieur à 300 FCFA, quelle que soit la dimension du papier, soit au-dessus du papier registre, soit au-dessous de la demi-feuille de papier normal.

Par conséquent, le DGI appel les chefs de centres des impôts à veiller au respect e la législation fiscale en la matière et lui rapporter toute difficulté d’application y afférente.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !