in

10 millions de camerounais vivent avec moins de 1000 FCFA selon l’Institut nationale des statistiques

Cette étude de l’INS, résulte d’une collecte des données réalisées en 2022, a appris Lebledparle.com.

Pauvrete afrique

Selon l’Institut national de la statistique (INS) du Cameroun, près de deux Camerounais sur cinq vivent en dessous du seuil national de pauvreté, fixé à 813 FCFA par jour et par personne. Ces données proviennent de la 5e Enquête camerounaise auprès des ménages (ECam5), dont les résultats ont été publiés le 24 avril 2024. D’après les conclusions, environ 10 millions de personnes étaient considérées comme vivant dans la pauvreté en 2022, dans un pays dont la population totale est estimée à environ 27 millions d’habitants.

L’INS explique cette situation par plusieurs facteurs, notamment une croissance économique insuffisante, les distorsions liées à la redistribution des richesses, ainsi que les différents chocs endogènes et exogènes, tels que le conflit russo-ukrainien et les fluctuations des cours mondiaux des matières premières et des produits exportés.

Pour approfondir :   Cameroun : Un nouvel agropole maïs lancé dans la région de l'Ouest

Les facteurs de la pauvreté

La pauvreté est plus répandue en milieu rural, avec une incidence de 56,3%, tandis que le milieu urbain enregistre une incidence beaucoup plus faible, estimée à 21,6%. Les régions les plus touchées par la pauvreté sont l’Extrême-Nord, le Nord-Ouest, le Nord, l’Adamaoua et l’Est, avec des niveaux de pauvreté supérieurs à la moyenne nationale. Il convient de noter est à noter que les zones susmentionnées sont également confrontées à des défis sécuritaires, tels que le terrorisme dans l’Extrême-Nord, les revendications séparatistes dans le Nord-Ouest, les exactions des kidnappeurs dans l’Adamaoua, et les conflits armés en provenance de la République centrafricaine dans l’Est.

Pour approfondir :   Drame sur la falaise de Santchou : Cabral Libii réagit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minsante camnafaw

Le Cameroun reçoit une subvention de 190 milliards pour la lutte contre certaines maladies

Des boeufs en divagation

Cameroun : Le gouverneur du Littoral interdit la divagation des boeufs après la mort d’un mototaximan à Douala