in

La revue de presse camerounaise du vendredi 10 novembre 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de recevoir une fois de plus chez vous ce matin, cette newsletter qui concentre l’essentiel de l’actualité aussi bien sur le plan national et qu’international ! Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, le décryptage des informations telles que parues dans la presse classique et digitale.

Revue de presse

Actualité politique

– Vrai-faux limogeage à l’Assemblée nationale, le cabinet en panne. Selon le quotidien L’Info à Chaud, deux documents en circulation sur les réseaux sociaux, l’un portant sur la nomination d’un nouveau Directeur de Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale, tandis qu’un autre dément. Curieusement, ils portent la signature du Président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguie Djibril.

– An 41 du renouveau, l’appel Mfoundi 1. En droite ligne des pressants et sans cesse renouvelés du Cameroun profond invitant Paul Biya, président de la République à continuer d’assurer son destin providentiel, à la tête de l’État, les militants de la section Rdpc du Mfoundi 1, massivement rassemblés autour du président de cette unité politique, Jean Marie Abouna, membre titulaire du comité central du Rdpc et maire de Yaoundé 1er, ont réaffirmé leur indéfectible attachement au chef de l’État ainsi qu’aux institutions républicaines qu’il incarne. C’est à lire le journal L’Indépendant.

Unesco : Le Cameroun en « mendiant de la paix » à Paris. A la faveur de la 42è session de la Conférence générale de l’Organisation des Nation unies pour l’Éducation, la Science et la Culture, dont le thème est « (re) Penser les biens communs, agir ensemble pour les protéger » et consacrée à la paix et au dialogue, qui se tient du 7 au 22 novembre en France, le ministre de l’Éducation de base, en sa qualité de président de la Commission nationale de cette institution, a réaffirmé, ce 8 novembre, la démarche pacifique du pays de Paul Biya dans la résolution des conflits. Brillant orateur, le Pr Laurent Serge Etoundi Ngoa s’est appuyé, entre autres, sur la déclaration forte du chef de l’État, le 22 septembre 2017, à la tribune de l’Onu, à savoir « nous sommes des mendiants de la paix » pour étoffer son discours. C’est à lire dans les colonnes d’InfoMatin de ce matin.

Actualité économique

– Quotes – parts du FMI : Le Cameroun obligé de puiser dans son compte de réserves. D’après le quotidien de L’Économie, le conseil d’administration du fonds monétaire international a approuvé le 7 novembre 2023, la proposition d’augmentation des quotas de l’institution. L’impact de cette opération pour les pays africains et le Cameroun en particulier, dans une interview accordée à Jean Marie Biada, expert en économie, à lire en page 3 du journal.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du jeudi 20 avril 2023

Femme rurale africaine au salon à Yaoundé. Un conclave se tient dans la capitale du 13 au 18 novembre 2023, en vue de valoriser davantage son savoir-faire et son autonomisation. D’après Mutations qui traite de cette actualité, l’évènement est placé sous le haut patronage de la première dame Chantal Biya.

– Yaoundé : Les bonnes affaires voitures-comptoirs. Par ce titre, le quotidien Le Jour explique que des véhicules de toutes marques sont stationnés dans certains coins des rues de la capitale, proposant ainsi divers produits et articles aux usagers.

– Assurance automobile : La carte rose inutile ? Selon La Voix du Consommateur, de nombreux automobilistes se plaignent de la grande lenteur et exhortent les acteurs du système de la carte rose à jouer pleinement leur rôle, qui consiste à apporter leur assistance sécurisante et efficace à la procédure de règlement des sinistres transfrontaliers en zone CEMAC pour une indemnisation rapide, et une diminution du nombre de dossiers en souffrance. Lire l’analyse de l’avocat Rostand Tchonko.

Actualité sociale

– Routes et voirie urbaine : Courtès et Nganou font du Cameroun une porcherie. Nids de poule, trous d’éléphant et constructions anarchiques émergent comme des champignons dans les villes. Incapable de proposer des solutions pérennes à ces problèmes, la Minhdu est dans un chaudron. Pendant ce temps, son sulfureux collègue des Travaux publics vole d’échec en échec. Plusieurs projets phares inscrits dans son portefeuille ne sont toujours pas livrés. Les cas notamment des fameux péages automatiques, des 55 ponts métalliques et de la route Ebolowa-Akom II – Kribi. C’est une information à lire dans le journal Repères.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du lundi 15 janvier 2024

Actualité nationale sur le digital

– Crise anglophone : Cabral Libii condamne l’attaque de Mamfé. À travers une publication sur Facebook, le président national du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) réagit suite à l’attaque de Mamfé, du lundi 06 novembre 2023. (Le Bled Parle).

Pourquoi le déménagement du siège de la CEEAC à Malabo prend du retard. Décidé dans la foulée du coup d’État du 30 août au Gabon, le déménagement provisoire du siège de la Communauté économique des États d’Afrique centrale, de Libreville à Malabo, devrait intervenir au mois de novembre. (Africa Intelligence)

– Cacao : face à la rareté des fèves, Atlantic Cocoa monte les enchères avec un prix d’achat record de 2 015 FCFA le kg. Le 8 novembre 2023 a eu lieu dans la ville de Batschenga, bassin de production de cacao de la région du Centre du Cameroun, une opération inédite de vente groupée de fèves. En effet, au cours de cette opération supervisée par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, la cargaison de fèves mise en vente par les producteurs a été achetée au prix record de 2 015 FCFA le kilogramme, établissant ainsi un record dans la filière cacaoyère locale et même mondiale. (Investir au Cameroun)

– Crise anglophone : plus de 350 personnes déplacées après le massacre de Mamfe. Dans un rapport paru ce 9 novembre 2023, le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha) révèle que le massacre du 6 novembre dernier à Mamfe a poussé au moins 380 personnes à fuir les lieux. (Stopblablacam)

C’est ici que prend fin cette revue de la presse nationale et internationale ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À demain pour une nouvelle édition.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mini Cavaye Yeguie 1

Assemblée Nationale : Cavaye Yeguié Djibril nomme un nouveau directeur de son cabinet

Diana Bouli

Ekodo Mveng : « Diana Bouli ne devrait pas être discriminée dans notre belle-famille de côte d’Ivoire »