in

Une entreprise ivoirienne obtient le marché de sécurisation des visas électroniques au Cameroun

Le partenariat entre les deux parties s’inscrit dans une volonté du Cameroun de moderniser ses services consulaires et de les rendre plus performants.

Le ministère des Relations extérieures du Cameroun a annoncé la signature d’un contrat de 10 ans, renouvelable, avec la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS pour la gestion et la sécurisation de son service de visa électronique. Le partenariat entre le Minrex et l’entreprise ivoirienne s’inscrit dans le cadre du projet d’uniformisation et de sécurisation des prestations consulaires du Cameroun. La collaboration entre les deux parties comprend également la construction d’un centre de données à Yaoundé. Ce centre hébergera l’ensemble des données liées au service de visa électronique, garantissant ainsi une sécurité et une fiabilité accrues.

Un bilan positif pour le visa électronique

Lancé en 2023, le service de visa électronique du Cameroun a connu un franc succès, enregistrant plus de 157 000 demandes entre avril 2023 et mars 2024. Malgré quelques bugs rencontrés au démarrage, le ministère des Relations extérieures salue les performances de la plateforme et sa contribution à la facilitation de l’entrée des visiteurs sur le territoire national.

Pour approfondir :   L’ONU octroie 361 milliards Fcfa au Cameroun pour l’aide au développement

Le partenariat avec Impact Palmarès R&D SAS s’inscrit par ailleurs dans une volonté du Cameroun de moderniser ses services consulaires et de les rendre plus performants. Outre la gestion du visa électronique, il prévoit la mise en place d’une plateforme numérique pour la gestion des prestations consulaires en général et le déploiement d’équipements dans les ambassades et consulats du Cameroun, a appris Lebledparle.com.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

police municipale

Le préfet de Yaoundé prend une décision radicale sur la police municipale après la mort d’un mototaximan et de son passager

Fous

800 fous évacués des rues de Yaoundé en l’espace de 3 ans