in

Douala : Voici pourquoi le procureur du Tribunal de première instance a été relevé de ses fonctions

Selon plusieurs sources concordances, c’est une affaire de corruption qui a éjecté le magistrat de son fauteuil.

Cour dappel
Cour d'appel du Littoral-DR

Le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Douala-Bonanjo, a été relevé de ses fonctions. Cette état de fait est confirmé par une note du Procureur général près la cour d’appel du Littoral, datée du jeudi 25 avril. Ladite note, désigne par ailleurs un intérimaire pour le remplacer. En clair, Jean Simplice Eboko a été relevé de ses fonctions de procureur de la République, et Aristide Effoundou a été nommé pour assurer l’intérim.

« J’ai l’honneur de vous informer que par Décision n° 001 du 25 avril 2024, j’ai désigné Monsieur Effouda Aristido, Magistrat de 2º Grade, aux fonctions de Procureur de la République par intérim près le Tribunal de Première Instance de Douala-Bonanjo, en remplacement de Monsieur EBOKO Jean Simplice », écrit le procureur général, dans cette note lue par Lebledparle.com.

Pour approfondir :   Cameroun : Manaouda Malachie alerte sur la circulation des médicaments falsifiés

Corruption aggravée

Les motifs de cette révocation font état d’une affaire de corruption aggravée, dans laquelle le nom du magistrat Jean Simplice Eboko serait citée. Cette affaire qui impliquerait une très forte somme d’argent, semble être à l’origine de cette décision de limogeage selon plusieurs sources habituellement crédibles.

Procureur


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boeuf

Le gouverneur de la région de Littoral prend des mesures strictes concernant la divagation des bœufs dans les rues de Douala

Hugo Eket 1

Le futur Lion indomptable Hugo Ekitike signe définitivement à Francfort !