in

Le FAO au chevet de 2,5 millions de camerounais souffrant de la faim

Le Dr Wu Dongyu, directeur de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), s’est engagé à aider le Cameroun à améliorer la qualité des aliments produits dans le pays afin de résoudre le problème de la pénurie alimentaire aiguë.

Faim
Enfants souffrant de faim-Image illustrative

Le FAO s’engage contre l’insécurité alimentaire au Cameroun. Le directeur de cette organisation onusienne l’a confirmé cette semaine lors d’une rencontre avec des responsables de l’État, dont le Premier ministre Joseph Dion Ngute et le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh.

Outre ses engagements, le Directeur général de la FAO a également signé un accord pour fournir un soutien au gouvernement du Cameroun dans le renforcement des capacités des petits agriculteurs de la région orientale du pays. Un autre partenariat a également été signé avec le ministre de l’Agriculture et du Développement rural et le ministre de la Pêche et des Industries animales.

Pour approfondir :   Cameroun : Un accident fait des morts et une vingtaine de blessés graves à L’Extrême-Nord

Des actions concrètes attendues

Cette série d’accords, verra l’organisation soutenir la stabilisation alimentaire et nutritionnelle ainsi qu’une réponse rapide pour un relèvement rapide et le renforcement de la résilience. De plus, elle renforcera les capacités de production des petits exploitants grâce à un soutien aux cultures et à l’élevage pour la résilience climatique et nutritionnelle, et soutiendra la préparation des communautés et les systèmes d’alerte précoce, entre autres.

Ainsi, la FAO a déclaré qu’elle va acheter et distribuer des intrants agricoles tels que des variétés de semences améliorées résistantes à la sécheresse, des engrais et des équipements pour la production primaire aux agriculteurs, dont 60 % sont des femmes. En plus de stimuler la production agricole, un soutien à la production animale est également envisagé, notamment par la distribution d’intrants et de matériels aux éleveurs et par des campagnes de vaccination massive de la volaille traditionnelle.

Pour approfondir :   Fritz Messey : « Je suis une créature de Cabral Libii »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Embiid

Victime d’une paralysie faciale en plein match de NBA, les causes de l’affection rare de Joel Embiid dévoilées

Boeuf

Le gouverneur de la région de Littoral prend des mesures strictes concernant la divagation des bœufs dans les rues de Douala