in

Un ancien international français donne aux footballeurs africains la conduite à tenir pour mettre fin au racisme

Un ancien international français donne aux footballeurs africains la conduite à tenir pour mettre fin au racisme

Après avoir salué la décision des 22 acteurs du match PSG-Basaksehir de quitter la pelouse suite aux propos racistes tenus par le 4e arbitre à l’encontre de Pierre Achille Webo, entraîneur adjoint du club turc, Vikash Dhorasoo a exhorté les joueurs de couleur à poser des actes plus forts dans le sens de faire « peter le système raciste » qui régit le football. Lebledparle.com vous propose ci-dessous des extraits de son coup de gueule de ce mercredi au micro de la télévision française M6.


Un ancien international français donne aux footballeurs africains la conduite à tenir pour mettre fin au racisme
Equipe de France (c) Droits réservés

Je trouve ça quand même fabuleux. Les joueurs noirs présents sur le terrain se sont défendus. Cette fois, ils n’ont pas lâché. Ils ont embarqué leurs coéquipiers, sont sortis du terrain et ne sont pas revenus.

C’est important, ça veut dire aussi qu’ils ont attaqué l’instance (l’UEFA, Ndlr) là où c’est le plus dangereux pour celle, c’est-à-dire les finances. Il n’y a pas de match, il n’y a pas de diffusion, il n’y a pas de droits TV, pas de publicités.

Maintenant, il faut aller plus loin. Il faut faire péter le système, car c’est le système qui est raciste. Ce ne sont pas deux, trois personnes dans un stade. Il faut plutôt regarder du côté de la tribune présidentielle, de comment est organisé le foot, comment est organisée la société finalement. Il y a un racisme systémique.

Si on reprend, récemment, le licenciement de Patrick Vieira, c’était le seul entraîneur noir de la Ligue 1 alors que sur le terrain de foot il y a, je crois, au moins 50% des joueurs qui sont issus de l’immigration. Il y a un vrai problème.

Il n’y a pas de Noirs ni dans les instances, ni chez les arbitres, ni chez les entraîneurs, pas chez les directeurs sportifs. Ça veut dire que les joueurs de foot peuvent jouer au football mais n’ont pas accès aux postes de pouvoir et de décisions. Ils sont bons à courir, à servir le système qui va s’enrichir. (..)

Il faut aller péter le système. Les joueurs de foot peuvent aller plus loin et péter le système

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Affaire Achille Webo : La FECAFOOT se prononce !

    Affaire Achille Webo : La FECAFOOT se prononce !

    Mamadou Mota à Maurice Kamto : « nous ne lâcherons jamais »

    Mamadou Mota à Maurice Kamto : « nous ne lâcherons jamais »