in

Martin Camus Mimb sur l’affaire Webo : « En dehors d’animer un peu les débats télévisés. L’Afrique doit se réveiller différemment »

Camus Mimb

Victime de propos discriminatoires venant du 4e arbitre du match PSG-Basaksehir, Achille Webo a reçu des soutiens tous azimuts. A travers le monde, les Africains sont montés au créneau pour dénoncer cet acte raciste. Selon Martin Camus Mimb, cette vague d’indignation s’avère insuffisante pour régler durablement le problème.


Camus Mimb
Martin Camus Mimb (c) Droits réservés

« Avez-vous déjà vu des plaisanteries répétées sur la Shoah, l’extermination des juifs ? Parce que leur lobby a réussi à imposer à la conscience de tous, qu’il s’agit d’une abominable tragédie, et dont l’évocation est assimilable à une complicité de crime », lance le journaliste sportif dans une publication partagée sur Facebook ce mercredi 9 décembre 2020. Pour lui, «tant que l’esclavage, la traite négrière n’est pas formellement criminalisée, l’Afrique dédommagée et les pays l’ayant pratiqué condamnés, des scènes de racisme seront toujours aux yeux de certains, comme une plaisanterie de passage et dont les conséquences sont tout aussi banales que l’acte. »

Martin Camus Mimb estime par ailleurs que le travail qu’il faut mener pour solutionner les problèmes de discrimination raciale va bien au-delà des stades verts. « Le club qui a subi devra perdre le match et l’arbitre juste suspendu pour quelques temps. C’est un combat politique qui dépasse le rectangle vert…Les tweets et autres réactions de circonstance ne peuvent pas faire bouger les lignes, en dehors d’animer un peu les débats télévisés », propose-t-il avant de conclure : « l’Afrique doit se réveiller différemment. Voilà ! ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dmba ba react

PSG-Basaksehir : Didier Drogba salue le geste d’Achille Webo et Demba Ba

Kamto Mota Nord

Cyprien Olinga : « Bon retour sur le terrain au capitaine du MRC le professeur Maurice Kamto »