in

Affaire Achille Webo : La FECAFOOT se prononce !

Webo Coach

L’instance faîtière du football camerounais a réagi à travers un communiqué de presse rendu public ce 9 décembre 2020, aux propos racistes tenus à l’encontre de l’ancien Lion indomptable durant le match PSG-Basaksehir en Ligue des champions.


Webo Coach
Achille Webo (c) Droits réservés

Pierre Achille Webo a reçu de nombreux soutiens au sein de la planète football et même au-delà suite aux paroles discriminatoires qui ont été proférées à son endroit par le 4e arbitre du match qui opposait hier le PSG à Istanbul Basaksehir. La Fédération camerounaise de football à son tour, a soutenu son compatriote via un communiqué de presse dont la rédaction de Lebledparle.com a obtenu copie. « Notre compatriote, l’ancien Lion indomptable Achille Webo, entraîneur adjoint de l’équipe turque de Basaksehir a été victime de propos racistes au cours de la rencontre entre le Paris Saint-Germain et son club, mardi 8 décembre à Paris en France », indique la FECAFOOT. L’instance dirigée par Seydou Mbombo Njoya « exprime son indignation face à l’attitude du 4e arbitre, qui n’a sa place dans un stade de football ». Elle salue également le courage et la pugnacité d’Achille Webo et de l’attaquant sénégalais Demba Ba à défendre leur dignité d’homme.

Pour approfondir :   Ballon D’or Dream Team : La grosse colère de Samuel Eto'o contre France Football !

Achille Webo en bon Lion indomptable, a fait preuve de « Fighting spirit pour faire entendre son indignation et sa révolte », précise en outre la FECAFOOT non sans réaffirmer son opposition à toute forme de discrimination sur et en dehors des stades.

 

 


Pour approfondir :   Barcelone : Xavi jette son dévolu sur le Marocain Hakim Ziyech !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

webo rouge

Ligue des Champions : L’UEFA suspend le carton rouge de Webo

France Dhora

Un ancien international français donne aux footballeurs africains la conduite à tenir pour mettre fin au racisme