in

Report du Chan 2020 et sortie de Paul Biya sur le coronavirus : timing parfait

Trophée Chan 2020

Au Cameroun où le coronavirus sévit depuis le 6 mars, la coïncidence entre le report du Championnat d’Afrique des nations et le post du président Paul Biya sur la pandémie ce jour laisse planer comme un air d’accomodement.

 

Trophée Chan 2020
Le Chan 2020 est reporté à une date ultérieure

Après s’être montré rassurant samedi quant à l’efficacité des mesures préventives prises par le Cameroun pour faire face à la pandémie du coronavirus, le ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi, est contraint de reporter le Championnat d’Afrique des nations (Chan 2020).

La décision, indique-t-il dans un communiqué ce 17 mars, a été prise d’un commun accord avec la Confédération africaine de football. Aucune date n’est avancée pour la tenue du Championnat, cela dépendra de l’évolution de l’actualité  sur le Covid-19.

Sur les raisons précises qui ont motivé ce report, Mouelle Kombi évoque : Le confinement dans de nombreux pays, limitant les regroupements des équipes, des officiels et des supporters ; la fermeture des frontières et l’arrêt des liaisons entre de nombreux pays ; les mises en quarantaine imposées dans divers cas ; l’instabilité de la situation épidémiologique dans plusieurs pays concernés par la compétition.

Et Paul Biya alors?

La décision conjointe de la Caf et du ministère camerounais des Sports intervient près de trois heures après que le président de la République se soit prononcé sur la pandémie du coronavirus. “Elle va impacter nos comportements quotidiens et notre économie”, a indiqué Paul Biya,  resté taiseux depuis la survenue du premier cas au Cameroun le 6 mars dernier. 

La coïncidence entre ces évènements est frappante tant la Caf a plusieurs fois tenté d’étouffer les prédictions relatives à un renvoi de ses compétitions à court terme.  Pour marquer le coup, elle a annoncé, à grand coup de communication, l’organisation de la finale de sa Ligue des champions 2019-2020 au stade de Japoma, à Douala, le 29 mai prochain.

Dans le même temps, une réunion de crise s’est tenue dans les services du Premier ministre ce mardi afin de prendre des mesures proportionnées pour contenir la pandémie au Cameroun. Des mesures fortes sont attendues qui pourraient porter sur la fermeture des frontières et des écoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Yaoundé

    Coronavirus : Le Cameroun examine la possibilité de fermer les frontières et les écoles

    Coronavirus : Cabral Libii critique les tweets réguliers de Manaouda Malachie, «ça alimente la psychose»

    Coronavirus : Cabral Libii critique les tweets réguliers de Manaouda Malachie, «ça alimente la psychose»