in

Martin Camus Mimb : « Paul Eric Kingue méritait de vivre plus longtemps encore »

PEK Camus Mimb

Le maire de Njombé-Penja est passé de vie à trépas ce 22 mars 2021 à l’âge de 55 ans. Pour Martin Camus Mimb, la « scène perd l’un de ses merveilleux animateurs ».


PEK Camus Mimb
Martin Camus Mimb, Paul Eric Kingue (c) Droits réservés 

Les hommages à l’endroit de l’ancien directeur de campagne de Maurice Kamto se multiplient au sein de l’opinion nationale camerounaise. Si les personnalités politiques saluent la mémoire d’un confrère d’exception, les hommes de médias à l’instar de Martin Camus Mimb ne sont pas restés de marbre.

« C’est violent ! Ce n’est pas possible d’avoir une journée normale, après la brutalité d’une telle nouvelle. La scène politique camerounaise perd l’un de ses merveilleux animateurs », déplore l’auteur de l’œuvre autobiographique « Debout ».

« Dommage vraiment dommage »

D’après le commentateur sportif et promoteur de RSI, PEK quitte le monde des vivants à un moment où il avait encore beaucoup à apporter au Cameroun et à sa localité Njombé-Penja.  « C’est quoi cette punition de subir, sans rien pouvoir faire toute cette procession macabre. Les rares fois qu’on s’étaient vus, qu’on avait échangé, je voyais devant moi, un volcan en pleine éruption d’ambitions et d’initiatives pour sa localité et le Cameroun. Paul Eric Kingue méritait de vivre plus longtemps encore », estime-t-il non sans conclure avec les habituels formules adressées aux défunts : « Dommage. Vraiment dommage. Repose en paix M. Le Maire ».

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lado Watio

Retraite épiscopale de Mgr Dieudonné Watio : L’hommage du Jésuite Ludovic Lado (Tribune)

Wakeur

Cameroun : Le comédien Wakeu Fogaing quitte la scène !