in

Stanley Enow a réussi son pari d’enflammer Canal Olympia Douala

Stanley Enow a réussi son pari d’enflammer Canal Olympia Douala

Le Bayangui Boy Stanley Enow a offert un spectacle live de haute facture le 11 février dernier au lieu dit Canal Olympia Douala pour son Stanley Enow Tour, qui aura sans doute ravi tous ses fans et amoureux de Hip Hop venus en très grande masse assister au concert géant du King Kong. Votre média Lebledparle.com vous propose de revivre le récit de ce concert qui était sans aucun doute l’un des plus attendu de ce début d’année.


Stanley Enow a réussi son pari d’enflammer Canal Olympia Douala
Stanley Enow sur la scène du concert (c) Droits Reservés

Le concert s’est déroulé en quatre parties principales et présenté des mains de maitre par les host Sylvestre Frank, Carole Tchameni et Christian Steve Bernard Fonkam afin de rendre les choses bien plus structurées et garder le public venu dès 16h, heure du début des hostilités. La sécurité était également au rendez vous afin d’assurer le maintien de l’ordre et la bonne évolution des choses sur le plan sécuritaire, avec la présence de plusieurs corps des forces de maintien de l’ordre.               

Première Partie (Plateau Découverte)

Afin de garder le public en éveil jusqu’à l’arrivée sur scène de la star de la soirée Stanley Enow, plusieurs artistes moins connus du grand public ont eu l’opportunité de se succéder sur la scène du Canal Olympia Douala. On peut compter parmi ces artistes : Show Yoh( le plus américain des rappeurs camerounais), YONG, Benzil, DashorAïcha NKGraceDivine OliviaJenny ice, Otang, Cyril Fresh, Laurenby et  Rose Noire qui ont tous ont assuré chacun dans son style.

Deuxième partie (Avant l’arrivée de Stanley)

Cette partie du spectacle met en exergue la pléthore de guets venu donner de la force au Bayangui boy. C’est dans cette lancée que le jeune chanteur Stéphane Akam accompagné de son guitariste réussit à distiller assez d’émotions à travers sa prestation live sur son titre « Che Woue ».

La prestation de la jeune chanteuse Meshi a été très impressionnante avec la communion entre le public et elle sur son titre « Rembourser ».

Nous avons également eu KOPPO le père de la redynamisation qui a offert une performance digne de son rang d’icône du Hip Hop.

Il s’en est suivi de Pol’Hanry JANÉA qui est introduit sur la scène par le danseur DP Boy avec qui ils vont faire le titre « Sokoto » pour le plaisir du public présent.

Comme une surprise, l’artiste absent des scènes depuis un certain temps Franko fait son apparition sur le podium et chante son titre « Coller la petite » qui lui a valu son disque d’or.

L’ancien membre de l’écurie AlphaBetterRecords Blaise B, a lui aussi mis le public et les filles venus en grand nombre,  joyeux en interprétant son titre « Mr.Romantic »

Les Dj invités à l’instar de Dj Moyo et Dj Labastille se sont succédés et ils n’étaient pas des moindres car ils ont réussis à mettre un show de grande soirée.

Troisième Partie (Show King Kong Part 1)

Stanley Enow a réussi son pari d’enflammer Canal Olympia Douala
Show de Stanley Part 1 (c) Droits Reservés

C’est par une mise en scène avec projection sur l’écran d’une vidéo montrant un astronaute qui part déposer le drapeau vert rouge jaune sur une autre planète, suivi d’un mini film pour accompagner son entrée sur scène que le King Kong a fait son apparition vêtis tout en noir.

C’est avec une foule hystérique que l’artiste commence le spectacle avec son titre ‘’King Kong’’, qui est repris en cascade par le public. L’artiste enchaîne directement avec les titres « Bounce », « Tumbu boss », « Njama Njama Cow », « Adore You » et  « Caramel » qui ont complètement retourné la scène mettant le public dans la bonne atmosphère pour apprécier la suite du spectacle. Avec une prestation scénique digne de l’artiste international qu’il est, c’est avec le titre « Work Hard » que l’artiste va clôturer la première partie de son spectacle en introduisant pour la transition les guest venues en masse le soutenir.

Transition

La transition se fera tout d’abord avec le Bamenda Boy Magasco qui sortait d’un show à Bagangté mais a tenu à venir assister le Bayangui Boy. Il s’en est suivi la prestation du label LionProuctions Mr.Leo, Kameni et Gomez. Ils ont été remplacé sur la scène par le jeune chanteur du style Mbolè Petit Bozard qui a lui aussi été succédé sur la scène par le congolais Dj Kenny venu du Canada pour l’occasion et a offert un bon spectacle afin préparer le retour de Stanley pour la troisième partie du concert.

Quatrième Partie (Show King Kong Part 2)

Stanley Enow a réussi son pari d’enflammer Canal Olympia Douala
Show Stanley Part 2(Droits Reservés)

Le retour de Stanley sur la scène s’est fait avec le titre « Good Day » chanté en masse par le public qui ne s’est pas rendu compte de l’arrivée sur scène de la légende Krotal sur un Freestyle comme il en a le secret. Stanley invite par la suite la chanteuse nigériane Angela Okurie qui va enflammer le public et montrer  tout son amour au Cameroun, pour l’accompagner elle est rejointe sur scène par l’humoriste Cabrel Nanjip qui va chauffer le public avec les atalaku dont lui seul a le secret à l’endroit de Stanley et de la chanteuse nigériane.

La grosse surprise de la soirée c’est l’arrivée sur scène du gâteau d’anniversaire de Stanley apporté par le SYNAMURCA (Syndicat National des Musiques Urbaines du Cameroun) qui était conduit par la légende Krotal et le mentor du Bayangui boy Tony Nobody. Pour l’aider à couper le gâteau, le King Kong fait monter sur scène sa maman qui assistait pour la première fois à un spectacle de son fils et elle a eu le privilège de recevoir le prix d’honneur offert par le SYNAMURCA à son fils pour son impact dans le l’évolution de la musique camerounaise.

Stanley Enow a réussi son pari d’enflammer Canal Olympia Douala
Stanley et sa mère sur scène(c) Droits Reservés

Apres ce concentré d’émotions, le spectacle pouvait alors se poursuivre avec la montée sur scène de la jeune Lesline qui a offert une reprise assez particulière du titre « My Way » et pour l’accompagner le chanteur Mr.Shyne est monté sur scène avec son timbre de voix et a par la suite embrayer avec son titre « A Jamais » repris en chœur par le public et ses collègues sur scène avec lui.

Sans grande surprise Stanley a lancé le titre « My Way » en version originale et a été rejoint sur scène par l’artiste Tzy Panchak avec qui il a fait la chanson pour le plus grand bonheur du public. Et lorsque qu’on pensait le concert vers sa fin, Stanley fait monter sur scène le chanteur de « Rambo » Aveiro Djess qui va mettre un énorme show avec ses danseurs mais va également faire danser le King Kong en l’appelant le ‘’Monument’’.

Sans trop tarder Stanley Enow a pris le temps de remercier l’orchestre avec les musiciens qui l’accompagnaient mais également les danseurs qui ont assuré tout au long du spectacle et en profité pour inviter la chanteuse Daphné sur scène afin de lui témoigner toute sa reconnaissance pour son soutien inconditionnel.

Pour clôturer le spectacle, l’artiste a fait le titre qui lui a permis d’être ce qu’il est et de gagner le MTV Africa Music Awards « Hein Père » tout en remerciant le public de Douala qui lui a une fois de plus témoigné son amour en remplissant le lieu du concert.

Tout ceci n’aurait pas pu se faire sans l’appui matériel et logistique du leader en matériaux événementiels en Afrique Central qui n’est autre que Easy Group, qui s’est grandement déployé pour cet évènement majeur pour l’histoire de la musique urbaine camerounaise.

Stanley Enow a réussi son pari d’enflammer Canal Olympia Douala
Image sur la page Facebook de Stanley Enow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Jean de Dieu Momo : «Le PADDEC et le MRC sont aujourd’hui sur un même pied» 

    Jean de Dieu Momo : «Le PADDEC et le MRC sont aujourd’hui sur un même pied» 

    CHAN 2020 : Un important tournoi préparatoire pour l’équipe du Cameroun

    CHAN 2020 : Un important tournoi préparatoire pour l’équipe du Cameroun