in

Revue de presse : L’actualité en kiosque au Cameroun et au Gabon ce vendredi 17 janvier 2020

Revue de presse : L'actualité en kiosque au Cameroun et au Gabon ce vendredi 17 janvier 2020

Chers abonnés bonjour ! À partir de ce vendredi 17 janvier 2020, votre revue de presse intègre désormais d’autres pays. Nous avons ce matin, la presse camerounaise et celle du Gabon dans notre rédaction. Nous vous invitons à la parcourir avec nous.

Revue de presse : L'actualité en kiosque au Cameroun et au Gabon ce vendredi 17 janvier 2020
Image de la revue de presse (c) Droits réservés

Actualité parue en kiosque au Cameroun

Cameroon Tribune, le quotidien bilingue national nous plonge en plein dans les stratégies de la campagne électorale en vue des élections législatives et municipales du 9 février prochain. Le journal de la rue de l’aéroport indique ce matin que les « états-majors des partis politiques multiplient des concertations et peaufinent leurs plans », à une semaine du début effectif de la campagne.

On reste dans les préparations de la campagne électorale, cette fois avec cette polémique au sein du parti au pouvoir, le RDPC. Selon le journal Repères de Régine Touna, dans sa page 2, le pagne proposé par le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yéguié Djibril suscite de vives critiques au sein du parti.

L’œil du Sahel, tourne nos regards vers le Sahel, à la veille de la campagne électorale pour les élections législatives. Le trihebdomadaire de Guibai Gatama nous fait constater en sa page 3 de son édition de ce vendredi que le FSNC d’Issa Tchiroma Bakary, l’UNDP de Bello Bouba, et le RDPC de Paul Biya se livrent à une bataille de taille dans la commune de Garoua 2e.

Sortons de la politique pour parler des Droits de l’homme, avec le journal de feu Pius Njawé, Le Messager. Notre confrère de la Montée Anne-Rouge à Yaoundé s’est intéressé au dernier rapport de l’ONG Human Rights Watch sur le Cameroun. Le quotidien le Messager nous fais remarquer que dans son rapport, cet ONG dénonce « les atteintes aux Droits humains, et au musèlement des partis politiques au Cameroun ».

« Un éléphant blanc chez Paul Biya », c’est le titre de Une du quotidien Mutations de ce vendredi. Par ce titre, notre confrère explique que l’hôpital de référence de Sangmelima dans la région du Sud, construit depuis 5 ans, et dont le coût est estimé à une dizaine de milliards de FCFA, « affiche un état de santé préoccupant ». C’est une visite guidée que nous fait faire le journal de Georges Alain Boyomo ce matin.

Un autre projet d’hôpital, cette fois pas en abandon, mais en gestation, du côté Kousseri. C’est Tribune d’Afrique qui évoque cette information à sa grande Une ce matin. Selon l’hebdomadaire de Faustin Njikam, le Musaac va construire un hôpital à Kousseri dans le cadre du programme « Couverture santé universelle ».

Allons-y au Tchad, avec le journal L’Économie. Dans sa livraison de ce jour, l’on apprend que, Issa Doubragne, ministre de l’Économie et de la planification du Développement du Tchad, en visite au Cameroun du 10 au 14 janvier, a évalué la coopération entre son pays et le Cameroun. Lire son interview ce matin dans les colonnes du quotidien l’Économie.

Actualité parue en kiosque au Gabon

Commençons avec cette affaire du fils du président de la République gabonaise qui fait les choux gras de la presse locale. Le journal Moutouki paru jeudi 16 janvier est revenu sur cette plainte initiée par quatre leaders de la société civile gabonaise contre Noureddine Bongo. Dans cette plainte, indique le journal, ils l’accusent de corruption et blanchiment des capitaux.

« Comment interpréter la constitution ? » C’est la question qui fait la Une du journal L’Union, dans sa publication du 16 janvier 2020. Le journal fait immersion dans la cérémonie de la rentrée solennelle de la Cour constitutionnelle. Une cérémonie qui s’est tenue mercredi, à son siège du boulevard de la Nation, et présidée par Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de ladite Cour.

C’était tout pour ce matin, rendez-vous lundi pour une autre aventure. Bon week-end !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Tibor Nagy sur RFI : « Les populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ne veulent pas d’une décentralisation symbolique avec les mots sur le papier...»

    Tibor Nagy sur RFI : « Les populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ne veulent pas d’une décentralisation symbolique avec les mots sur le papier…»

    Économie : 6 pays de l’Afrique de l’Ouest bottent en touche, la nouvelle monnaie « Eco »

    Économie : 6 pays de l’Afrique de l’Ouest bottent en touche, la nouvelle monnaie « Eco »