in

Cameroun : La revue de presse du mardi 23 février 2021

le 23 fevrier 2021

Chers abonnés bonjour ! Heureux de vous retrouver ce matin pour vous servir une fois de plus votre revue quotidienne de la presse camerounaise. Ce matin, l’actualité en kiosque est dominée par le décès de l’ingénieur agronome, Bernard Njonga survenu le dimanche 21 février 2021 au Centre hospitalier universitaire d’Amiens en France. Retrouvez ci-dessous, l’économie des informations parues en kiosque.

le 23 fevrier 2021
Les Unes du 23 février 2021 (c) Droits réservés

Émergence dans son numéro en kiosque ce matin, revient sur la vie et la mort de Bernard Njonga. Décédé à l’âge de 66 ans, notre confrère souligne en page 5 que ce dernier aura marqué la vie nationale avec son investissement personnel pour l’amélioration de la politique agricole et son combat contre l’importation du poulet congelé. Candidat à la présidentielle de 2018, son programme politique peut-on lire dans le journal, stipulait qu’il est possible pour le Cameroun de devenir un pays émergent en cinq années en investissant dans l’agriculture.

Le quotidien l’Économie revient pour sa part sur le rôle qu’aura joué Bernard Njonga, ingénieur agronome, activiste, et homme politique au sein de l’économie camerounaise. S’inscrivant dans la même logique qu’Émergence, l’Économie soutient que Njonga était un fervent militant de la cause des populations rurales expropriées par les exploitations agricoles multinationales. Il a dénoncé les détournements de fonds dans la filière maïs ou l’introduction des OGM lorsqu’il dirigeait l’Association citoyenne de défense des intérêts collectifs (Acdic), relève notre confrère.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du lundi 27 mars 2023

Porteur d’un message du président Emmanuel Macron, le chef de l’État camerounais Paul Biya a reçu le 22 février 2021 au palais de l’Unité, Christophe Guilhou, Ambassadeur de France au Cameroun. Camerooun Tribune en kiosque ce mardi revient de la page 2 à 3 sur le contenu de cette audience.

Dans sa livraison de ce matin, InfoMatin renseigne que samedi 20 février dernier à Yaoundé, les Etudi, à la faveur « d’un impressionnant office religieux » célébré par Mgr Jean Mbarga, ont confié leur neveu [Paul Biya Ndlr] et famille à Dieu.

Régulièrement présenté comme le successeur de son père à la tête du pays, Le Financier d’Afrique prend la défense de Franck Biya et alerte que ce dernier est « dans la gueule des loups ». Dans son traditionnel éditorial, Faustin Njikam revient sur le mouvement « Franckiste » lancé dans les réseaux sociaux par certains acteurs de la société civile pour le « positionner » à la course pour la présidentielle de 2025.

Vision Economique parle des performances managériales des certaines entreprises publiques et parapubliques et présentes pour la circonstance, « l’hégémonie financière de la caisse nationale de prévoyance sociale ». Dans ce dossier, l’on apprend ce matin que la CNPS malgré la crise du Covid-19, totalise 73 milliards de bénéfice par an, soit plus de 75 % de l’enveloppe globale générée par 9 entreprises à fort potentiel.

Pour approfondir :   Marc Houessou, Directeur général de DBS TV désavoue Banda Kani et promet de respecter la décision du CNC

Le Messager s’intéresse au mémorandum des populations de Campo adressé à Paul Biya. Dans le document dont l’exclusivité est de notre confrère, il apparait qu’entre « misère et enclavement sauvage », les populations de cette localité située Cameroun – Guinée équatoriale exigent au moins une place au gouvernement.

Par décret le 19 février 2021, le président de la République nommait les membres de la Commission des Droits de l’Homme du Cameroun. Kalara qui revient sur cette information fait savoir que les personnes choisies suscitent déjà des controverses au sein de l’opinion. En plus de la marginalisation des femmes, on note parmi les membres, « un repris de justice »

C’était tout pour ces matins chers abonnés. Merci de nous avoir visités. À demain…

 

{module Revue de presse sponsor}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coton Sport de Garoua

Coupe de la CAF : Coton Sport de Garoua empoche un important chèque de 135 millions de FCFA

nTOLOA

Travaux d’achèvement du Complexe sportif d’Olembé : Cyrille Ntolo donne les détails sur les 55 milliards FCFA