Idriss Carlos Kameni : «Je ne prendrai jamais ma retraite internationale, même si j’ai 50 ans et que je joue en 5e division »

Se définissant comme un soldat, le gardien de but de 36 ans a affirmé qu’il ne compte jamais raccrocher avec la sélection nationale du Cameroun au cours d’une interview diffusée hier, 3 août sur les antennes de Royal FM.

Idriss Carlos Kameni (c) Droits réservés

Vainqueur des jeux olympiques et de la CAN 2002 avec les Lions indomptables, Idriss Carlos Kameni compte à son actif, 74 sélections sous le maillot vert-rouge-jaune. Malgré le poids de l’âge, l’ancien pensionnaire de Malaga pense qu’il a encore beaucoup à apporter à son pays.

 «Je ne prendrai jamais ma retraite internationale. Je suis Camerounais et comme un soldat. Chaque fois que mon pays aura besoin de moi, je serai-là. Si je suis encore en activité professionnellement, je serai toujours prêt à répondre à l’appel de la sélection. Si j’ai 50 ans et que je joue même en 5ème division et qu’on m’appelle au Cameroun, je viendrai. Ma retraite sportive sera en même temps mon départ de la sélection», a-ti-déclaré.

Licencié par Fenerbahçe, le portier qui est actuellement au chômage, s’est également exprimé au sujet du litige qui l’oppose au club turc.

 «Etant donné que j’étais écarté du groupe sans aucune raison, je n’étais pas payé, j’ai eu le droit de résilier mon contrat et d’aller à la FIFA. Donc je ne pouvais pas être libre à cette période-là parce que le problème n’était pas réglé. En attendant le verdict de la FIFA, j’étais obligé de m’entraîner tout seul à Malaga. Aujourd’hui, tout est en partie régler parce que la FIFA m’a donné raison. Mais Fenerbahçe a fait appel au TAS, donc on attendra encore 5 mois. Mais je suis libre et je peux signer dans n’importe quel club», a indiqué Kameni.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !