Mercato Politique : WOUNGLY MASSAGA, ancien upéciste est désormais membre du MRC

La conférence de presse d’engagement du désormais ancien militant de l’UPC a eu ce mardi 19 septembre 2017 au siège du MRC à Odza.

Woungly Massaga - DR

C’est assurément l’un ou le plus grands mercato politique de l’année au Cameroun. WOUNGLY MASSAGA, dit commandant KISSAMBA compagnon de lutte des pères de l’indépendance du Cameroun, a finalement quitté l’Union des populations du Cameroun (UPC) qu’il avait rejoint en 1955, est désormais sociétaire du mouvement pour la renaissance du  Cameroun (MRC).

Au cours de cette conférence de presse, les médias présents  ont appris que Ngouo Woungly Massaga  est nommé conseiller spécial du président Maurice Kamto qui est candidat à sa propre succession à la tête du parti qui célèbre ses cinq ans d’existence ce mois de septembre comme l’avait indiqué Lebledparle.com.

Dans un reportage diffusé le 02 Août 2017 sur la télévision Canal 2 International, l’ancien chef de la branche armée du parti nationaliste s’est dit dégoûté par l’attitude de ses anciens camarades.  « J’ai observé la scène politique et lorsque le professeur Kamto m’a sollicité, j’ai vu que c’est à ce moment-là que je dois me prononcer, laisser les agents du RDPC à leur politique et lutter pour le changement. Parce qu’un véritable upéciste  ne peut pas ne pas lutter pour le changement ». Pour celui qui fut dirigeant de l’Union nationale des étudiants camerounais, l’Upc légale n’est plus qu’un repaire d’agents du RDPC à contrario du MRC qui pour lui « est un parti qui veut lutter pour le changement ».

Suite à l'annonce du  (MRC), soulignant que «le vétéran le plus gradé de la lutte contre l’indépendance du Cameroun» rejoignait ses rangs.Honorable Bapooh Lopot Robert (Secretaire General de l’UPC), dans un communiqué parlait d'une déclaration de guerre du MRC: «Toute initiative visant à détourner Woungly Massaga de l’UPC est un acte de déclaration de guerre au parti», avait-il dit.

Est-ce que dans les prochaines heures ou prochains jours va-t-on assister à ne guerre politique entre le MRC et l’UPC ?