Le « général » cobra et 5 autres séparatistes neutralisés à Bamenda

D’après Honneur et Fidélité de l'Armée camerounaise de qui Lebledparle.com tient l’information, la scène s’est déroulée le 8 juin 2021à Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest. 

Les objets récupérés (c) Droits réservés

« Le ‘’général’’ cobra et 5 de ses éléments neutralisés ce jour à Bamenda. Le seul survivant de la bande en cours d’exploitation », a appris Lebledparle.com.

Selon ABK radio, d’autres hommes armées ont accidentellement trouvé la mort le 9 juin dernier.

« Deux ambazoniens ont été neutralisés. La scène s’est déroulée ce mardi 9 juin 2021à Mile 90. D'après certaines sources, Chris Anu, un autre leader ambazonien serait le donneur d'ordre de ces meurtres. Non loin de là, à Kumbo, Bui, un séparatiste s’est tué accidentellement en plantant un explosif », a informé notre confrère.

Comme une suite de faits, le 10 juin, le chef de la division de la Communication au ministère de la Défense, le capitaine de vaisseau Cyrille Serge Atonfack, a démenti les informations publiées par le Redhac, faisant état de l’enlèvement d’au moins sept civils en ce début du mois de juin 2021.

La crise dite anglophone dure déjà quant à elle, depuis cinq ans. L’Armée lutte sans relâche contre les bandes armées cachées dans les brousses et dont les actes impactent négativement tant la vie des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest que celle de la Nation camerounaise toute entière.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter