in

Crise anglophone-Buea : Le chef Moja très remonté contre les autorités (vidéo)

Mojar

Dans une vidéo devenue virale du sur la toile, le chef Moja Moja s’en prend aux autorités qui ne motivent pas ceux qui luttent d’arrache-pied pour traquer les séparatistes.

Mojar
Chef Moja Moja (c) Droits réservés

La crise anglophone débuté en 2016 a nécessité par la suite, la mobilisation de tous pour faire reculer les hommes armés. L’implication de l’armée et des garants de la culture reste jusqu’ici, incontestable. Sauf que le chef Ewome Eko John alias Moja Moja, chef du village Bwassa à Buea n’est pas content du jeu joué par des élus locaux ou pouvoirs publics.

Pour approfondir :   Municipales et Législatives 2020 : Le message de Maurice Kamto aux militants désespérés

 « Mes respects à tous mes chefs ici au Cameroun. Je suis le chef Moja Moja qu’aujourd’hui on a le ‘’Regional House’’, o, a le ‘’House of Chief’’ et l’argent vient pour le développement de nos communautés. L’argent vient aussi ‘est pour lutter contre les sécessionnistes ambazoniens qui veulent diviser notre pays. Mais ç a depuis qu’ils sont là, je ne sais pas ce qu’ils foutent avec l’argent. Ça c’est ma voiture, c’est avec ça que je vais combattre les sécessionnistes. Ils(les autorités) ne me donnent même pas 5l de carburant…Eux-là, c’est pour acheter leurs voitures, c’est pour gaspiller l’argent de l’Etat. Donc je prie Dieu qu’on envoie l’argent pour leur demander ceux qu’ils font avec l’argent. On lutte, on crée les comités de vigilance, pas de motivation… », a-t-il déploré dans sa vidéo.

Pour approfondir :   Cameroun : Paul Biya décrète le lundi 24 octobre, journée de deuil national


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sept morts sur l’axe sur l’axe Yaoundé-Douala

Un cycliste tué par des présumés malfrats à Yaoundé