in

Le « général » cobra et 5 autres séparatistes neutralisés à Bamenda

Objets

D’après Honneur et Fidélité de l’Armée camerounaise de qui Lebledparle.com tient l’information, la scène s’est déroulée le 8 juin 2021à Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest. 

Objets
Les objets récupérés (c) Droits réservés

« Le ‘’général’’ cobra et 5 de ses éléments neutralisés ce jour à Bamenda. Le seul survivant de la bande en cours d’exploitation », a appris Lebledparle.com.

Selon ABK radio, d’autres hommes armées ont accidentellement trouvé la mort le 9 juin dernier.

« Deux ambazoniens ont été neutralisés. La scène s’est déroulée ce mardi 9 juin 2021à Mile 90. D’après certaines sources, Chris Anu, un autre leader ambazonien serait le donneur d’ordre de ces meurtres. Non loin de là, à Kumbo, Bui, un séparatiste s’est tué accidentellement en plantant un explosif », a informé notre confrère.

Pour approfondir :   Crise anglophone : Qui est le prêtre enlevé dans la région du Nord-Ouest ?

Comme une suite de faits, le 10 juin, le chef de la division de la Communication au ministère de la Défense, le capitaine de vaisseau Cyrille Serge Atonfack, a démenti les informations publiées par le Redhac, faisant état de l’enlèvement d’au moins sept civils en ce début du mois de juin 2021.

La crise dite anglophone dure déjà quant à elle, depuis cinq ans. L’Armée lutte sans relâche contre les bandes armées cachées dans les brousses et dont les actes impactent négativement tant la vie des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest que celle de la Nation camerounaise toute entière.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guem

Accusée d’exactions sur des civils au Nord-Ouest, l’Armée réagit

Mines

 Cameroun: Le gouvernement suspend un permis d’exploitation minière dans la région de l’Est