Mariane Simon-Ekane (Manidem) : « La libération de Laurent Gbagbo est une reculade des forces impérialistes »

Depuis le 17 juin 2021, Laurent Gbagbo est de retour en Côte-d’Ivoire. A travers une déclaration rendue publique le vendredi 18 juin 2021 le Mouvement africain pour la nouvelle indépendance et la démocratie (Manidem), se prononce.

Laurent Gbagbo (c) Droits réservés

La libération de Laurent Koudou Gbagbo est une victoire contre le néocolonialisme d’après le Manidem. « Cette victoire est un cinglant et historique camouflet pour la France néocolonialiste qui tentaient ainsi d'intimider tous les autres présidents Africains qui oseraient contrecarrer ses visées impérialistes sur le continent », écrit Mariane Simon-Ekane, Secrétaire en charge des Relations avec l'Extérieur.

Le retour du « Woody » est un pas aussi vers les masses révolutionnaire contre l’impérialisme toujours selon le Manidem. « La libération de Laurent GBAGBO est une reculade des forces impérialistes qui contrôlent notre continent et un pas en avant des masses révolutionnaires qui les combattent. C'est la preuve que seule la mobilisation et la détermination de ces masses viendront à bout du néocolonialisme », ajoute le Manidem.

 « La victoire de la démarche de Laurent GBAGBO est un épisode significatif de l'avancée inéluctable de l'Afrique vers sa libération du néocolonialisme. Cette libération va dans le sens de l'histoire », conclut le communiqué du Manidem.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT