in

Cameroun : Le Manidem se félicite de l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Anicet Ekane Manidem

24 heures après l’acquittement de l’ancien président de la Côte-d’Ivoire et de son ministre de la jeunesse par la Cour Pénale Internationale (CPI), le Mouvement africain pour la nouvelle indépendance et la démocratie se réjouit de cette issue  heureuse.


Anicet Ekane Manidem
Anicet Ekane – DR

« Le Manidem a appris avec une grande joie, la fin du procès inique et raciste de la Cour Pénale Internationale (CPI) contre le président Laurent Gbagbo de  Côte-d’Ivoire et de son compagnon de lutte, le ministre Charles Blé Goudé. Le Manidem se félicite de cette issue qui survient dix ans après le putsch de la France et de ses alliés contre le régime de justice sociale dirigé par Laurent Gbagbo. Ce coup d’Etat concluait la guerre imposée aux ivoiriens par Alassane Dramane Ouattara et Cie, sur des bases injustes dès l’arrivée au pouvoir de Laurent Gbagbo en 2000 », peut-on lire dans le communiqué conjointement signé le 1er avril 2021 par le vice-président du Manidem, Valentin Dongmo et de Mariane Simon-Ekane, secrétaire en charge des relations avec l’extérieur.

Pour approfondir :   Tchad : L’ONU rend hommage à Idriss Deby Itno

Pour le Manidem le problème de la Côte-d’Ivoire, du Cameroun et de bien d’autres pays africains, c’est la mainmise de l’étranger. Le parti accuse également ceux qui ont noyé le combat de la libération de Laurent Gbagbo. Il affirme qu’il sera toujours du bon côté du combat pour la libération de l’Afrique, à la suite de Um Nyobe et les autres patriotes-martyrs.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

40 femmes medias

Neuf camerounaises figurent dans le top 40 femmes les plus inspirantes des métiers de la Communication et des médias, en Afrique francophone

Journée mondiale de la sauvegarde des données informatique : La ministre des Postes et Télécommunications donne un point de presse