Cameroun/Crise Anglophone : Dans un communiqué, L'Etat invite les internautes à ne pas se laisser manipuler par des vidéos truquées

Un communiqué du colonel Didier Badjeck , chef de la division communication dénonce la manipulation sur les réseaux sociaux au sujet d’une vidéo diffusée depuis ce matin, montrant deux militaires en train d’être bastonnés par la population.

Col Didier Badjeck , chef de la division communication - DR

Depuis ce vendredi 22 septembre, de nombreuses images montrent des endroits de la ville de Buea et Bamenda dévastés par les actes de vandalisme. Plusieurs de ces images et vidéo montrent des personnes dans les rues avec des pancartes et des drapeaux sécessionnistes réclamant l’indépendance du Southern Cameroon.

D’autres vidéos présentent deux militaires battus par les populations et d’aucuns ont tôt fait de présenter comme victimes des manifestants qui  s’expriment depuis ce matin au Sud-Ouest et au Nord-Ouest.  Selon le ministère de la Défense, c’est Faux  «Une vidéo passe actuellement sur les réseaux sociaux, montrant deux militaires en train d’être bastonnés par la population. Après investigation, cette vidéo a été tournée dans un autre pays africain. Nous démentons formellement que ces images sont celles de militaires camerounais et invitons la population à ne pas être influencée par de telles manœuvres et manipulation qui vont certainement se multiplier», écrit le colonel Didier Badjeck chef de la division communication dans ce communiqué rendu publique ce 22 septembre.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter