Module ads 2



Quand Paul Kagame conseil un ministre sud-africain

Selon les statistiques, Twitter est le réseau social préféré des hommes politiques et personnalités les plus influentes du monde. L'homme le plus puissant du monde à savoir Donald Trump, 45e président des Etats-Unis est un adepte inconditionnel du réseau social fondé par Jack Dorsey. A l'instar des autres réseaux sociaux, Twitter n'échappe pas aux fake news, ce qui peut irriter un certain nombre d'utilisateurs.

Paul Kagame (c) Droits Réservés

Monsieur Tito Mboweni, le ministre sud-africain des Finances utilise fréquemment Twitter pour s'exprimer. Mais, victime d'abus à répétition sur le réseau social, le ministre envisage fortement de fermer son compte Twitter. Le grand argentier de l'économie sud-africaine veut quitter Twitter à cause de certains utilisateurs qui ne cessent de partager de fausses allégations sur sa vie privée. «J'en suis venu à la conclusion que Twitter n'a plus rien à voir avec son but premier.C'est maintenant une plate-forme abusive» a écrit Tito Mboweni. 

Mister Président a parlé

Sur Twitter, le ministre sud-africain ne manque pas de faire les éloges du Rwanda, il considère le pays des mille collines comme un exemple à suivre notamment en matière de développement durable. Avant de prendre une décision finale, Tito Mboweni s'est donné un temps de réflexion, il se donne jusqu'à Vendredi avant de se décider de quitter ou non Twitter. 

Le président rwandais Paul Kagame, qui est l'un des hommes politiques les plus suivis sur Twitter avec 1,6 million de followers a recommandé à Tito Mboweni de ne pas quitter Twitter. Kagame a tenu à rassurer le ministre sud-africain sur la situation qu'il vit sur Twitter et de lui indiquer que tout va s'arranger et rentrer dans l'ordre. Monsieur Mboweni va-t-il suivre les conseils du président rwandais? rendez-vous, Vendredi pour connaître la réponse.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !