in

Les nouveaux responsables de la CEMAC

Clap de fin le vendredi 17 mars 2023, dans la soirée à Yaoundé, au Cameroun, pour la conférence des chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Cemac). À la fin des travaux, la conférence a procédé aux nominations des premiers responsables dans les institutions communautaires.

Biya Touadera

Avant la prochaine réunion prévue à Bangui, le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a, selon les règles de l’ordre alphabétique, pris la suite de son homologue camerounais Paul Biya à la tête de la Conférence des chefs d’États de la Cemac. «Faustin-Archange Touadéra est président de la République Centrafricaine (RCA) depuis février 2016. Né à Bangui en 1957, il obtient un doctorat en mathématiques en France et au Cameroun, puis devient enseignant. Il connaît une longue carrière académique et finit recteur de l’Université de Bangui, avant d’entrer en politique comme Premier ministre de François Bozizé de 2008 à 2013»,peut-on lire dans Jeune Afrique
(février 2016).

Du fait de l’instabilité politique dans son pays et de l’insécurité grandissante, l’universitaire et
homme politique va s’exiler en 2014 en France avec son épouse et ses trois enfants. Après avoir passé 6 mois sur la base de l’Organisation des Nations unies (Onu) à Bangui. Il est membre du parti politique KNK jusqu’en 2015. Mais c’est finalement en tant qu’indépendant qu’il se fait élire à la tête de son pays le 14 février 2016. Sa réélection intervient quatre ans plus tard, soit
le 27 décembre 2020.

Pour approfondir :   Cameroun : Ruben Malick Djoumbissie répond à Faustin Njikam qui soutient que "le MRC ne rapporte rien"

De nouveaux hommes à la tête de la Commission

Baltazar Engonga Edjo’o et Charles Assamba Ongodo respectivement à la présidence et la vice-présidence de la Commission de la Cémac. L’équato guinéen remplace le gabonais Daniel Ona Ondo. Avant sa nomination, il est le ministre d’Etat en charge de l’intégration. Ce « pilier » selon Jeune Afrique a « l’avantage de connaître les Chefs d’Etats de la région qu’il côtoie depuis plus d’une décennie, ainsi que les arcanes des institutions communautaires, puisqu’il représente son pays lors des réunions ministérielles ». Son adjoint avant sa nomination, est le Directeur de la coopération avec les pays émergents, au ministère de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire au Cameroun.

Pour approfondir :   Municipales et Législatives 2020 : Cabral Libii lance un appel à candidatures au PCRN

A l’issue de la 15ème Conférence des Chefs de l’Etat, Jacqueline Nkembe a été désignée présidente de la Cosumaf (Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale). Elle remplace à ce poste l’ambassadeur Nagoum Yamassoum.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obiang Nguema Biya Bi Mvondo

[Tribune] Christian Bomo Ntimbane : « Paul Biya vient de fausser l’industrialisation du Cameroun »

Rigo Song Qatar

Lions indomptables : Martin Camus Mimb apprécie la décision de remplacer les blessés par les locaux