in

Prosper Nkou Mvondo tacle Cabral Libii : « politicien roublard »

Prosper Nkou Mvondo tacle Cabral Libii : « politicien roublard »

Le torchon brule désormais entre Cabral Libii et le Pr Prosper Nkou Mvondo. Dans une lettre ouverte publiée sur la page Facebook officielle du parti politique UNIVERS, le mentor de Cabral Libii pour la présidentielle 2018 est vivement en colère contre son poulain. Il traite son fils de roublard.


Prosper Nkou Mvondo tacle Cabral Libii : « politicien roublard »
Prosper Nkou Mvondo et Cabral Libii – capture photo

« La politique, telle que je la conçois, est une activité noble ; elle doit être menée par des hommes honnêtes, respectueux de leurs engagements et de la parole donnée. La politique telle que le veut le Parti UNIVERS est loin d’être une affaire de roublards. Dans la convention du 11 décembre 2017, il est bien dit que le Parti UNIVERS et « Onze millions de citoyens » s’engagent à mettre en « commun leurs ressources humaines et matérielles », pour participer aux trois élections programmées en 2018, à savoir, l’élection Présidentielle, législatives et Municipales. Une disposition prévoit la prorogation du terme de la convention au cas où les élections sont reportées, ce qui est le cas en ce moment pour les municipales et les législatives. Ensemble, nous avons œuvré pour l’élection présidentielle, de laquelle tu t’es enrichi politiquement et sur d’autres plans. Curieusement, au moment où nous devons poursuivre l’exécution de notre convention, en mettant en commun, entre autres, les bénéfices engrangés lors de l’élection présidentielle, tu te débines, emportant avec toi les produits et les fruits de nos efforts communs investis lors de la campagne pour l’élection présidentielle. En adoptant une telle attitude, tu montres à la face du monde que tu es un politicien roublard, qui utilise son intelligence pour tromper ses partenaires, comme le font ces escrocs appelés « Fey-Men ». Je suis alors déçu, découvrant que je me suis trompé sur ta personne. Bien évidemment, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même, ayant été si naïf d’avoir cru en toi », écrit le capitaine du parti UNIVERS.

La convention UNIVERS/OMC reste encore d’actualité affirme Prosper Nkou Mvondo. « S’agissant du débat qui a cours en ce moment, à la suite du rappel que j’ai fait sur l’existence de la Convention entre « Onze millions de citoyens » et le Parti UNIVERS, il faut bien que je le redise : en dépit de l’existence de cette convention, tout membre de « Onze millions de citoyens» est libre d’adhérer au Parti Politique de son choix. Je n’ai jamais manqué de le rappeler sur l’espace public, chaque fois que la parole m’a été donnée au sujet de mes relations avec toi, après que tu aies été « élu » à la tête d’un autre parti auquel tu as adhéré. Tu peux être rassuré : sur le plan électoral, le Parti UNIVERS ne peut pas t’empêcher d’être candidat pour le compte d’un autre parti politique, dès lors que tu auras reçu l’investiture de celui-ci. Mais, la protection juridique que t’accorde le code électoral ne devrait pas te faire oublier les accords que tu as librement consentis. A vrai dire, mon cher Cabral, de cet accord, je n’y pensais même plus. La séparation de fait annoncée entre « Onze millions de citoyens » et le Parti UNIVERS est un bon débarras pour moi. Le débat avait déjà été posé au sein du parti UNIVERS, où l’on se demandait s’il fallait continuer à s’atteler à ces « jeunes » de « Onze millions de citoyens » qui insultent tout le monde sur la scène politique, du RDPC au MRC, en passant par tous ceux qui osent critiquer Cabral Libii ou les actes de « Onze millions de citoyens ». Mon cher, tu comprends, à présent, pourquoi je t’avais encouragé, dans ton désir de créer ta propre formation politique », rappel le mentor politique de Cabral.

Contrairement à Me Christian Bomo Ntimbane qui dit que l’accord UNIVERS/OMC est désuète désormais, l’enseignant de droit met en garde les adhérents de ce mouvement qui violeront cette disposition en se faisant investir par un autre parti politique. « Depuis que j’ai rappelé l’existence de la Convention signée, le 11 décembre 2017, entre le Parti UNIVERS et « Onze millions de citoyens », tes proches et toi-même, au-delà des insultes que vous proférez contre ma personne et contre le parti que je dirige, vous semblez donner l’impression que cette convention n’a aucune valeur. Certains de vos juristes affirment même que ladite convention est nulle et de nul effet. Face à cette attitude d’arrogance et de mépris, je me dois de faire œuvre de pédagogie. C’est dans cette seule optique que des actions seront menées, dans les prochains jours, juste pour te faire comprendre que « les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ce qui les ont faites ». La violation de la Convention en question ici n’a certes pas de conséquences sur l’engagement politique des uns et des autres, encore moins sur le plan électoral ; Toutefois, tout membre de « Onze millions de citoyens » qui, pour les élections municipales et législatives de 2020, est investi par un autre parti politique, en violation de la Convention passée avec UNIVERS, risque de voir sa responsabilité civile engagée, étant entendu que tous les membres d’une association sont solidairement responsables des dommages que l’association cause à autrui. A cet effet, je t’invite à mieux examiner la question avec les multiples juristes et les hommes de droit qui t’entourent », prévient le Pr Nkou Mvondo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : L'étau se resserre sur Jean Louis Beh Mengue l'ex-patron de l'ART

    Cameroun : L’étau se resserre sur Jean Louis Beh Mengue l’ex-patron de l’ART

    Cameroun : Prosper Nkou Mvondo révèle que Cabral Libii a voulu l’évincer à la tête du parti UNIVERS

    Cameroun : Prosper Nkou Mvondo révèle que Cabral Libii a voulu l’évincer à la tête du parti UNIVERS