in

La Police empêche l’activiste André Essama de placer la statue de John Ngu Foncha, ancien vice-président du Cameroun

La Police empêche l’activiste André Essama de placer la statue de John Ngu Foncha, ancien vice-président du Cameroun

Mardi 27 décembre les habitants du carrefour Bonakouamang à Douala ont assisté à une scène étrange.


La Police empêche l’activiste André Essama de placer la statue de John Ngu Foncha, ancien vice-président du Cameroun
L’activiste André Essama a débarqué avec une statue de John Ngu Foncha l’ancien vice-président du Cameroun fédéral

L’activiste André Essama a débarqué avec une statue de John Ngu Foncha l’ancien vice-président du Cameroun fédéral, décédé le 10 avril 1999 à l’âge de 82 ans, afin de l’implanter au Carrefour.

Aussitôt la police contactée, elle a débarqué pour empêcher l’acte de cet activiste .S’en est suivi un affrontement entre les policiers et André Essama qui a fini par céder, contraint d’abandonner la sculpture à la police. André Blaisse Essama est reparti libre en promettant à ses nombreux fans qui scandaient son nom de revenir avec une autre statue .Il faut le dire cette scène a créé une congestion de la circulation à Bonakouamang.

Depuis quelques années, l’activiste André Essama s’est assigné pour mission de défendre l’identité nationale du Cameroun. Il a été interpellé à plusieurs reprises pour avoir détruit le monument du Soldat français inconnu à Douala.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Jovi : le monstre qui effraie Stanley, Franko et Maahlox

    Jovi : le monstre qui effraie Stanley, Franko et Maahlox

    Consty Eka, promoteur de la radio Voltage2

    Consty Eka, promoteur de la radio Voltage2, veut battre le record de l’animateur français Arthur