in

Le conseil d’un avocat Sdf aux jeunes Camerounais : « Quand vous entrez dans une formation politique, faites très attention à la philosophie même du parti auquel vous adhérez »

Le conseil d’un avocat Sdf aux jeunes Camerounais : « Quand vous entrez dans une formation politique, faites très attention à la philosophie même du parti auquel vous adhérez »

Telle est substance du message que Me Achille Leudjo, avocat du Social Democratic Front(Sdf) a délivré à ses jeunes compatriotes après l’annonce de la mort en prison, du militant du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(Mrc), Rodrigue Ndagueho.

Le conseil d’un avocat Sdf aux jeunes Camerounais : « Quand vous entrez dans une formation politique, faites très attention à la philosophie même du parti auquel vous adhérez »
 Me Achille Leudjo (c) Droits réservés

Ce n’est plus un secret pour personne. Rodrigue Ndagueho, militant du Mrc arrêté dans le cadre de la marche du 22 septembre 2020, a été annoncé mort le 7 avril 2022 alors qu’il était en détention à la prison centrale de New-Bell à Douala. C’est un sujet qui fait depuis lors, les choux de la presse locale. Sur la plateau d’Equinoxe Soir mené par Serge Alain Ottou, il était à l’ordre du jour.

Se prononçant sur cette « mort de trop », Me Achille Leudjo dans ses propos, n’a pas manqué de véhiculer un message à ses jeunes compatriotes qui aspirent s’engager en politique : « La politiques dans notre pays c’est une larme à double tranchant. Faites très attention. Vous la touchez, vous êtes blessés, elle vous touche, vous êtes blessés. Donc, quand vous entrez, chers jeunes Camerounais, dans une formation politique, faites très attention avec les mots d’ordre, faites très attention avec la philosophie même du parti auquel vous adhérez », leur a-t-il conseillé sur Equinoxe Tv.

Par ailleurs, l’avocat du Sdf a interpellé le gouvernement de la République de prendre à bras le corps, les conditions carcérales au Cameroun. Aussi, le camarade de parti de Joshua Osih a rappelé que la question de la compétence du Tribunal militaire à juger les affaires civiles ne devrait plus se poser à la lecture des textes.

« Nos magistrats, ils sont compétents, tellement compétents. Sauf que ce sont des dossiers qu’on appelle souvent dans notre jargon, les dossiers suivis. Ils suivent et appliquent uniquement les instructions d’en haut et on fou le pied, les textes que nous avons pris », a-t-il déploré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Paul Biya fixe le prix des tests PCR contre le Covid-19 à 30 mille FCFA

    Cameroun : Paul Biya fixe le prix des tests PCR contre le Covid-19 à 30 mille FCFA

    Mort de Rodrigue Ndagueho : Un militant du Rdpc demande la libération des prisonniers du Mrc

    Mort de Rodrigue Ndagueho : Un militant du Rdpc demande la libération des prisonniers du Mrc