Accident de la circulation sur l’axe Ayos-Yaoundé : Ngallè Bibèhè sanctionne lourdement les responsables

Les mesures draconiennes sont contenues dans un communiqué rendu public le 21 septembre 2021.

Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe (c) Droits réservés

Les responsables de l’accident de la circulation survenu sur l’axe Ayos-Yaoundé le 5 août 2021 lieu-dit Mvog-Essindi, ne sont pas restés impunis.  Dans un communiqué rendu public hier, Jean Ernest Massena Ngallè Bibèhè fait savoir que tous les camions appartenant à la société SOTRAC Sarl sont interdits de circulation sur le triangle national pendant 12 mois et « ne peuvent ni être loués, ni être cédés ».

Dans la même veine, apprend-t-on du communiqué, la SOTRAC Sarl s’exercera aucune activité transport routier de marchandises sur toute l’étendue du territoire pendant la période indiquée.

Pour ce qui est du conducteur « en fuite », il est interdit de postuler aux examens de permis de conduire durant 5 ans pour « conduite sans permis de conduire », précise le membre du gouvernement.

Rappelons que le drame qui coûte aujourd’hui des sanctions aux responsables de la société de transports, est survenu le 5 août dernier avec au compteur, 16 morts, de nombreux blessés et le car endommagé.

Les résultats de l’enquête faisaient état d’un camion chargé de grumes qui a accroché le flanc gauche du bus, appartenant à la compagnie de transport routier interurbain de personnes Avenir de la Kadey.

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US