in

Cameroun : Denis Emilien Atangana propose trois solutions pour diminuer considérablement les accidents de la route

Deniso

Selon Denis Emilien Atangana, la question des accidents de la route peut être résolue en tenant en compte trois principaux facteurs.

Deniso
Denis Emilien Atangana (c) Droits réservés

Les 4 et 5 août 2021, la région du centre a enregistré 40 morts des suites d’accident de la circulation. Ce qui a valu des sanctions à titre conservatoire que le ministre des Transports a appliquées à l’encontre des agences et autres conducteurs impliqués.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”und” dir=”ltr”><a href=”https://t.co/VM4Inxqr3Q”>pic.twitter.com/VM4Inxqr3Q</a></p>&mdash; Ministère des Transports du Cameroun (@camertrans) <a href=”https://twitter.com/camertrans/status/1425183996691062794?ref_src=twsrc%5Etfw”>August 10, 2021</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

L’homme politique estime que les accidents de la circulation peuvent être résorbés, si et seulement si un accent particulier est mis sur le plan légal, la convocation des états généraux des transports et l’amélioration de la formation des conducteurs.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la publication du président du FDC sur sa page Facebook.

 

Renforcer les sanctions pénales pour limiter les accidents de circulation

La semaine dernière a été hautement dramatique pour notre pays avec plusieurs accidents de circulation sur nos routes qui ont causé lourdes pertes en vies humaines. Comme d’habitude le Ministre des transports est venu faire la même récitation à travers un communiqué dont le contenu reste le même chaque à la suite d’un accident de circulation ayant entraîné des pertes en vies humaines. Le retrait du permis de conduire, la suspension des agences de voyage et entre autres évoqué par le Ministre des transports nous semblent des solutions dépassées ayant suffisamment démontré leur limite.

Pour nous, il est question de pousser le courage un peu plus loin. Nous proposons qu’il faut commencer par sévir sur le plan pénal. La justice et notamment les procureurs de la République doivent prendre leurs responsabilités et le faire savoir. Au-delà des sanctions que les autorités des transports appliquent pour le moment, nous pensons qu’il serait judicieux de pousser les sanctions pénales jusqu’au promoteurs des entreprises de transport. Au-delà des chauffeurs ou conducteurs qui engagent leur responsabilité pénale, il y a la responsabilité civile des Chefs d’entreprise également qui doit être engagée.

Deuxièmement avec tout le désordre qu’on observe dans le secteur du transport, nous pensons qu’il faut convoquer les états généraux des transports. Il est urgent que les acteurs de ce secteur se retrouvent autour d’une table. Ces assisses pourront déboucher par une nouvelle loi et des orientations efficaces pour réglementer l’activité de transport et surtout interurbain. Nous pensons d’ailleurs que tous les véhicules de transport interurbain et de transport de marchandises doivent être équipés d’un système de tracking GPS qui permet de retracer leur parcours et surtout de limiter et contrôler la vitesse à distance. Que dire du trafic des visites techniques qui persiste ?

Troisièmement, l’amélioration de la formation des conducteurs nous paraît également très importante. En mettant à la disposition des auto-écoles des équipements adéquats pour la formation des candidats aux permis de catégorie C, D, E est une solution pour stopper les accidents de circulation.

La question de l’état de nos routes ne saurait être évitée. Il faut tout de même dire que l’état de la route selon les statistiques n’est la cause que de 10% des accidents de la circulation. Le facteur humain reste la principale cause.

Président National du FDC

Conseiller municipal

Denis Emilien Atangana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    minsep Consesalo

    En fin de contrat, Toni Conceiçao conforté à la tête des Lions par Narcisse Mouelle Kombi

    $3.5 trillion budget resolution approved by Senate Democrats as an essential step toward passing major economic package without GOP votes