Calibri Calibro apporte la preuve de ses origines camerounaises : «Allez demander à Mbarga Nguele pourquoi il a signé ma Cni»

Taxé de Malien ou de Sénégalais par de nombreuses personnes du fait de son patronyme Thiam, l’activiste de la Brigade Anti-sardinards (BAS), plus connu sous la dénomination de Calibri Calibro clame à cor et à cri son statut de camerounais tout en brandissant sa Carte national d’identité.

Calibri Calibro (c) Droits réservés

Quelques jours après les manifestations anti-Biya de Genève, Abdoulaye Thiam remet au goût du jour, le débat sur ses origines. « Thiam est un nom sénégalais certes Thiam est un nom camerounais aussi précisément à l'ouest du Cameroun où vous avez ces 3 forme Thiam, Tcham, Tchamy », a écrit le commandant de la BAS sur son compte Facebook ce 21 juillet 2021.

« Calibri est mon nom »

« À toute fin utile, j'aimerais que vous sachiez que Calibri est mon nom de famille et pas mon pseudonyme Calibro oui, c'est mon pseudonyme et jusqu'à preuve du contraire, je suis Camerounais. Et d'ailleurs, si nous devons faire un débat, c'est sur les causes que nous dénonçons et pas sur ma nationalité supposée camerounaise ou pas », a-t-il ajouté avant de parler de sa Cni. Laquelle présente-t-il, porte la signature du Dgsn Martin Mbarga Nguele comme celles de tous les citoyens du pays. 

« En attendant, allez demander à Martin Mbarga Nguele sur quelle base, il a signé cette pièce d'identité. Ma réponse, il l'a signée sur la base d'un certificat de nationalité seule preuve probantes en matière de nationalité. Et même si je n'étais pas camerounais, j'aime le Cameroun, j'adore le Cameroun, je vis, je dors, je mange le Cameroun et personne ne peut me l'enlever », conclut-il.

Abdoulaye Thiam sera-t-il davantage perçu comme un camerounais au gré de cette nouvelle sortie? Bien heureux qui pourrait répondre avec précision à cette interrogation. En rappel, le chef des Bo'o, la communauté à laquelle il disait appartenir, l'avait publiquement renié à la suite des casses de plusieurs ambassades camerounaises en Europe par les membres de la BAS il y a plus d'un an. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !