Cabral Libii critique durement le « Monument Patriote » implanté à Yaoundé

A peine le « Monument Patriote » a été implanté au cœur de la capitale politique qu’il essuie des critiques des certains. L’honorable Cabral Libii par exemple, n’y voit aucun effet d’attraction ou d’émerveillement.

Monument Patriote (c) Droits réservés

En date du 16 mai 2022, le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, a instruit le ministre du Développement urbain et de l’Habitat, Célestine Ketcha Courtes, de présider sur ordre du présent Paul Biya, la cérémonie d’inauguration du « Monument Patriote » bâti au cœur de la capitale politique. L’œuvre architecturale est implantée au rond-point des Servies du Premier ministre.

Le 17 mai, la cérémonie a eu lieu. A peine le monument est inauguré, Cabral Libii n’en est point séduit : « Déjà qu'il n'y a aucun effet "waouh!" pour cet encombrement quelconque, médiocre et tardif au cœur de Yaoundé. En plus ils n'ont même pas la dose de honte nécessaire pour faire disparaître ce ballon », a-t-il écrit sur twitter avant de s’interroger : « Est-ce un "monument" commémoratif d'une CAN dont le stade principal d'Olembe est un éléphant blanc? A moins que c'en soit un autre... », peut-on lire.

Il faut rappeler que le joyau porte l’inscription « J’AIME MON PAYS LE CAMEROUN » et traduit de l’anglais « I LOVE MY COUNTRY CAMEROON ». La cérémonie d’inauguration intervient quelques jours avant la célébration des 50 ans d’Unité du Cameroun.