Un militant du Mrc condamné à 10 ans de prison pour attitude dite terroriste

Selon Joseph Emmanuel Ateba cadre du parti dirigé par de Maurice Kamto, l’inculpé aurait fait des vidéos dénonçant la crise sécuritaire dans la zone anglophone du pays.

Le Mrc en action (c) Droits réservés

Matje Emery, militant du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) a été condamné à 10 ans de prison ferme par le tribunal militaire de Douala pour terrorisme. L’information est relayée par Joseph Emmanuel Ateba, communicant du Mrc par l’entremise de Facebook le 18 juin 2021.

« Il semblerait qu’il aurait fait des vidéos dénonçant la crise dans la zone anglophone du pays. En application des lois liberticides de 2016 dont le but était de retirer au peuple camerounais leur droit à l’expression des libertés, voilà un jeune homme père de trois enfants qui voit sa vie ainsi détruite pour avoir exprimé la douleur de voir ses frères périr dans une sale guerre », écrit-il sur sa page Facebook.

Joseph Emmanuel Ateba ne manque pas de dénoncer l’incarcération de son camarade politique : « nous sommes pourtant dans le pays gouverné par un homme qui avait déclaré la main sur le cœur et regardant les camerounais droit dans les yeux qu’ils n’auront plus besoin de se cacher pour exprimer leurs opinions », indique le cadre de ce parti d’opposition. « Fidèle à son engagement de défendre les droits des camerounais partout où ils sont violés, le Mrc demande la libération de Matje Emery », poursuit-il.

De mémoire, de nombreux militants du Mrc, arrêtés dans le cadre des marches pacifiques du 22 septembre 2020 méditent toujours leur sort derrière les barreaux. Un de plus, vient de suivre le même destin. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter