Un journaliste congolais dévoile les raisons ayant motivé la CAF à choisir Fally Ipupa pour la cérémonie d’ouverture de la CAN 2021

La performance de l’un des précurseurs de la rumba moderne, Fally Ipupa en date du dimanche 9 janvier 2022 dans le cadre de la cérémonie d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations 2021 ne cesse de susciter des commentaires fielleux chez certains artistes camerounais. Le journaliste culturel Congolais, Patrick Pakanoss s’est invité dans le débat en évoquant les raisons qui auraient poussé les autorités du football africain à jeter leur dévolu sur Fally Ipupa.

Fally Ipupa (c) Droits réservés

Alors que plusieurs artistes musiciens Camerounais pensent que c’était un d’eux qui devait être invité pour cette prestation, le correspondant de l’émission Couleurs tropicales en RDC, pense le contraire. Au moment où plusieurs passent sur la sellette ce show du hitmaker congolais, devant plus de 48.000 spectateurs du stade Paul Biya d’Olembé, le chroniqueur Patrick Pakonss a donné 7 raisons qui ont poussé la Confédération africaine de Football (CAF) de faire venir cet artiste.

Ci-dessous, lebledparle.com vous propose les sept raisons qui selon Patrick Pakonss qui ont motivé la CAF à faire prester l’auteur de « Mon amour » dans le ventre du Python d’Olembé à la cérémonie d’ouverture de la CAN 2021.

Découvrez les 7 raisons :

- C’est la coupe d’Afrique et non la coupe du Cameroun,

- Le meilleur évènement sportif mérite le meilleur artiste du continent,

- L’événement réunit plusieurs pays et il faut un artiste capable de faire une tournée africaine avec succès,

- Son style musical est reconnu comme patrimoine immatériel de l’UNESCO,

- Le seul artiste qui a plusieurs sponsors plus que la Can elle-même,

- Le seul artiste africain qui a plus d’un milliard des vues sur YouTube,

- Le Cameroun et la RDC c’est le même peuple et vive l’Afrique Centrale

Signalons que Patrick Pakonss est spécialiste de toutes les questions médias et Relations publiques en RDC et en Afrique Centrale. Passionné des questions culturelles, il est correspondant du programme « Couleurs tropicales » sur RFI en RDC.