Cameroun : La revue de presse du jeudi 25 novembre 2021

Chers abonnés bonjour et bienvenus encore ici ce matin pour lire votre revue quotidienne de la presse. Ce matin, les journaux en kiosque parlent majoritairement de l’attaque séparatiste survenue à Ekondo Titi dans la région du Sud-ouest et qui a fait quatre morts sur le carreau et de nombreux blessés.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

« Crise anglophone : Encore un massacre à l’école », titre ce matin, le quotidien La Nouvelle Expression. D’après le récit du journal, trois établissements scolaires de la ville d’Ekondo Titi ont été attaqués hier « par des hommes armés non identifiés ». Ladite attaque, lit-on, a causé quatre décès dont une enseignante et trois élèves.

Le journal Mutations fait pratiquement le deuil à sa Une. Sur un fond noir, notre confrère titre : « Les barbares ». Ici, l’on parle plutôt d’un seul établissement attaqué, notamment le lycée bilingue d’Ekondo Titi. Quatre décès enregistrés.

L’Anecdote de Jean-Pierre Amougou Belinga traite de la même actualité. Pour lui, le massacre d’une enseignante de de trois élèves en plein école relève de « l’intolérable ». « Déterminés à semer le chaos dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, des hommes armés se réclamant de la cause sécessionniste ont déclenché une charge explosive hier dans une école située dans le département de Ndian », tuant au passage quatre personnes dont trois apprenants et leur encadreur, peut-on lire dans le journal l’Anecdote.

Sortons de ce registre triste pour entrer dans la politique. Ici, Émergence en kiosque nous fait savoir que le régime a étouffé la proposition du Code électoral portée par une coalition de l’opposition à Yaoundé. Selon notre confrère, « le sous-préfet de Yaoundé 3 a interdit » cette rencontre des leaders politiques. Le document a finalement été présenté aux hommes des médias dans la rue.

La Voix des Jeunes de Carole Tamba nous plonge dans la présidentielle de 2025 au Cameroun avec cet appel à candidatures de Franck Biya formulé par le Mouvement dit des Franckistes. « La motion de soutien à la candidature du fils ainé du président Paul Biya pour la présidentielle prochaine a été déclarée à l’occasion de l’Assemblée générale du Mouvement citoyen des Franckistes pour la paix et l’Unité du Cameroun qu’a présidé son président fondateur Rhim Noumeu le 14 novembre 2021 à l’hotel de ville de Yaoundé », écrit le bihebdomadaire.

Et en sport, Cameroon Tribune présente les garanties du gouvernement quant à la livraison du stade d’Olembé le 30 novembre 2021. « Après une nouvelle visite hier, le ministre des Sports s’est montré rassurant après des inquiétudes exprimées par le Secrétaire général de la CAF ». Pour le président du Comité local d’organisation de la CAN 2021, « le délai contractuel de livraison de l’infrastructure sera bel et bien tenu le 30 novembre prochain », peut-on lire.  

Merci chers abonnés d’avoir encore été des nôtres dans cette aventure. Prenons rendez-vous demain pour la dernière sortie de la semaine. À demain !

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US