in

Cameroun : La revue de presse du mardi 5 avril 2022

Cameroun : La revue de presse du mardi 5 avril 2022

Très abonnés bonjour et bienvenus à cette nouvelle édition de la revue de la presse nationale. Plusieurs sujets au menu de l’actualité ce matin. Nous vous proposons ci-dessous, la quintessence

Cameroun : La revue de presse du mardi 5 avril 2022
Les Unes en kiosque (c) Droits réservés

Lundi 4 avril 2022, le premier ministre, Joseph Dion Ngute a présidé la cérémonie d’ouverture de la 46e Assemblée générale de la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones. Selon Cameroon Tribune qui en parle à sa grande Une, ces assises qui regroupent les hommes d’affaires de 32 pays, ont pour objectif de faires des entreprises, des catalyseurs de l’essor économique du continent.

Entre le 21 et le 27 mars 2022, le tableau du choléra affiche un bilan de 3400 cas. Ces chiffres, indique Le Jour de ce jour, concernent exclusivement 5 régions dont le Centre, le Littoral, le Sud-ouest, le Nord et le Sud.  

La Nouvelle Expression en kiosque nous renseigne dans son numéro de ce matin que ça chauffe à Kribi entre le maire et le Sénateur. D’après le journal en sa page 5, le maire de Kribi au cours d’une session ordinaire du Conseil municipal, « a accusé politiquement son mentor, Grégoire Mba Mba d’être à l’origine des déboires de la communauté urbaine par des dettes laissées au moment où il était maire de l’ancienne commune urbaine ». L’accusé, ajoute notre confrère, était lui-même dans la salle au moment des faits. Le récit de ce film est à lire dans les kiosques.

Parlons à présent de la flambée des prix sur le marché et les tensions sociales dont fait face le gouvernement camerounais. Terre Promise dans son édition de cette semaine se demande si le combat n’a-t-il pas été perdu. « Entre grève, pénurie, et inflation sur le marché, le gouvernement fait face à une pression de plus en plus forte. Une menace à l’équilibre social », écrit le journal de Marc Omboui dont les détails sont à lire en page 3.

Le premier plan stratégique de la compétitivité de l’économie et des entreprises en gestation est en gestation au Cameroun. Vision Économique qui traite de cette information ce mardi fait savoir que ce plan stratégique est en réalité un organe dont le but est d’aider le gouvernement à trouver des solutions au grand malaise que connait l’environnement des affaires camerounais.  

L’État est préoccupé par l’approvisionnement en eau potable en zone rurale, nous apprend L’Économie en kiosque ce jour. En effet, le 31 mars devant la presse nationale, Gaston Eloundou Essomba, ministre de l’Eau et de l’Energie a présenté les initiatives déjà prises par le gouvernement pour résorber le problème. Sauf que, note notre confrère, de nombreux défis restent à relever.

Abonnés de la revue de presse, merci de nous avoir suivi une fois de plus ce matin. C’est un plaisir de vous servir. À demain pour une nouvelle édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Abdoulaye Ado : « Eto’o et Song ont fait quatre coupes du monde sans traverser le premier tour »

    Abdoulaye Ado : « Eto’o et Song ont fait quatre coupes du monde sans traverser le premier tour »

    Kris Fonji à Maahlox : « Un homme qui ne respecte pas la femme, n’a indirectement aucun respect pour sa propre mère »

    Kris Fonji à Maahlox : « Un homme qui ne respecte pas la femme, n’a indirectement aucun respect pour sa propre mère »