Cameroun : La revue de presse du lundi 12 juillet 2021

Chers abonnés, heureux de vous retrouver ce lundi 12 juillet 2021 pour vous servir votre revue quotidienne de la presse. Comme tous les matins, retrouvez ci-après, la quintessence des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Droits réservés

Le déplacement de Paul et Chantal Biya pour l’Europe fait la grande Une du quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune qui titre : « Paul Biya en Europe ». Comme le souligne notre confrère dans ses colonnes ce matin, le chef de l’État et son épouse ont quitté Yaoundé hier en fin de matinée « pour un court séjour privé en Europe ». Le journal d’État revient dans ses pages 2 et 3 sur le contenu de ce voyage.

EcoMatin nous conduit droit au parlement. Après 30 jours de travail, députés et sénateurs, réunis à Yaoundé dans le cadre de la session parlementaire du mois de juin se sont séparés. À leur actif, indique le journal, « l’adoption de sept projets de loi liés à la coopération économique, à la santé des populations et à la diplomatie ainsi que la tenue d’une pléthore de séances plénières spéciales consacrées entre autres à l’accès à l’énergie électrique, aux parcelles de terres sécurisées, la vaccination anti-Covid19, la protection des enfants en particulier les filles contre toutes formes de violences. Cerise sur le gâteau, le débat d’orientation budgétaire a permis au gouvernement et au Parlement de s’accorder sur les choix économiques prioritaires pour la période 2022-2024 ». La rédaction de EcoMatin s’arrête sur quelques moments forts d’une session ordinaire, pas si ordinaire.

Toujours au parlement et plus spécifiquement à l’Assemblée nationale, c’est la ministre des Postes et Télécommunication, Minette Libom Likeng qui a, selon Le Messager qui en parle, « déclaré la guerre » à l’industriel camerounais Baba Danpullo en accusant la compagnie de téléphonie mobile dont il est actionnaire d’insolvabilité. De son coté, l’homme d’affaires crie à « l’injustice et à une politique d’exclusion ».

Le 1er avril 2021, le Cameroun a été suspendu de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). Selon les explications du quotidien l’Économie, cette sanction a été due au fait que le pays n’a pas publié le rapport 2018 dans les délais. Ce n’est que le 29 juin que ce document a été présenté à Yaoundé. Le bilan et les recommandations de ce rapport son à lire dans le journal en kiosque.

EcoNews renseigne pour sa part que le FMI maintient l’enquête indépendante sur les fonds Covid-19 au Cameroun. « En vue de la signature d’un second programme économique et financier avec le FMI, son conseil d’administration examine le 25 juillet prochain, le dossier Cameroun », peut-on lire. Parmi les éléments du dossier, poursuit notre confrère, le rapport sur l’utilisation des Fonds Covid-19, issue de la facilité élargie de crédit rapide dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, et le rapport de mission d’Amadou Sy.

La tension monte entre Narcisse Mouelle Kombi et Seidou Mbombo Njoya. C’est du moins ce qu’on peut lire en grande Une de Défis Actuels de François Bambou. Selon ce confrère, « une Assemblée générale se tient le 13 juillet à Yaoundé sans les membres élus de 2009 et contre la volonté du ministre des Sports ». Une situation qui a contraint ce dernier à suspendre ces assises prévues à Yaoundé. Toutefois Défis Actuels redoute une requête de la Fecafoot auprès de la Fifa pour dénoncer « l’ingérence gouvernementale ».

Évoquant la même actualité, le journal l’Anecdote écrit : « Le ministre des Sports et de l'Éducation physique (Minsep), Narcisse mouelle Kombi demande au président de l'instance faitière du football camerounais de sursoir à l'Assemblée générale extraordinaire prévue pour le mardi 13 juillet 2021 dédiée à la finalisation de la période d’intérim et à l’élection des membres des Commissions indépendantes de l’instance fédérale en vue de la relecture du Code électoral ». Pour le journal de Jean-Pierre Amougou Belinga, cette sortie de Mouelle Kombi vient mettre fin à « l’imposture » qu’entretien Seidou Mbombo Njoya à la Fecafoot depuis fort longtemps.  

Mutations en kiosque ce jour nous renseigne que l’entreprise Camvert veut investir 150 milliards de FCFA à Campo, dans la région du Sud pour enfin produire 180. 000 tonnes d’huile de palme et pallier le déficit en la matière.

La Voix des Jeunes en kiosque déplore le nombre de places devenu « sur mesure » dans les concours d’entrée dans les grandes écoles au Cameroun. Selon ce qu’écrit notre confrère en kiosque, la série de décret signé du ministre de l’Enseignement supérieur portant ouverture des concours d’entrée dans ces grandes inquiètent la jeunesse, alors même que le pays enregistre un déficit de plus de 16 000 enseignants dans son système éducatif. C’est à lire en page 5 du journal d’Ibrahim Yiché.

Chers abonnés, c’est sur cette information que nous mettons un terme à cette édition ce matin. Merci de nous avoir renouvelé votre confiance. À demain… !

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !