in

Cameroun : La revue de presse du mercredi 24 novembre 2021

Cameroun : La revue de presse du mercredi 24 novembre 2021

Abonnés de lebledparle.com, bonjour ! Merci encore de vous connecter sur notre plateforme pour lire votre revue quotidienne de la presse nationale. Comme tous les matins, nous vous baladons s’un l’ensemble des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Cameroun : La revue de presse du mercredi 24 novembre 2021
Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Ouvrons notre chemise avec EcoMatin pour parler du chantier de construction de l’immeuble siège de l’Assemblée nationale. Lancés depuis décembre depuis 2019, pour un coût de 54,5 milliards de Fcfa, les travaux de construction de ce bâtiment « affichent un retard de 6 mois. Pour pallier à cette situation l’entreprise en charge des travaux Beijing Urban Construction Group, envisage d’importer de la Chine, 120 à 350 ouvriers pour doubler la main d’œuvre sur le chantier », renseigne le journal dans sa publication de ce matin.

Mais attendant l’arrivée des ouvriers chinois sur le site de ce chantier, le gouvernement camerounais lui peine à mobiliser les fonds pour la reconstruction des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. D’après le quotidien l’Économie, Paul Tasong, coordonnateur national du plan national de reconstruction et de développement de ces deux régions en crise depuis 5 ans a fait le bilan de cette initiative gouvernementale au cours d’une séance plénière mardi 23 novembre à l’Assemblée nationale. C’est à lire en page 3.

Le journal Mutations paru en kiosque parle de la même actualité, mais estime plutôt que Paul Tasong est un « poker menteur ». Notre confrère se justifie en indiquant que le coordonateur du plan présidentiel de reconstruction des régions du Nord-ouest, Sud-ouest et Extrême-Nord était en difficulté hier devant les députés. Dans le même temps, « les bailleurs de fonds ne sont plus emballés par l’initiative », lit-on.

À lire également ce matin, ce qui est convenu d’appeler au Cameroun, « Covidgate ». L’essentiel du Cameroun en kiosque se donne pour mission de dire l’essentiel des conclusions du rapports de la chambre des Comptes. Au-delà des montants faramineux sujet à caution, le document ayant fuité sur la toile « dévoile comment les gestionnaires de la situation d’urgence sanitaire pour se livrer à des actes de détournements des derniers publics et de malversations financières », écrit L’essentiel du Cameroun.

Que se passe-t-il à l’université de Yaoundé 1 ? C’est la question à laquelle tente de répondre le journal Émergence en kiosque ce jour. Le recteur de cet établissement est en porte-à-faux avec certains responsables, qui l’accuseraient de leur avoir interdit l’accès au campus. Ce que dément la cellule de communication dans sa note rendue publique le 23 novembre. « Pour l’instant, le Recteur de l’Université de Yaoundé il n’a signé aucun acte administratif interdisant l’accès au campus à des responsables nommés par Décret présidentiel et, de surcroit, ne saurait le faire sans se référer à la hiérarchie », peut-on lire dans la note citée par notre confrère.

Et c’est sur cette informations que nous mettons un terme à cette revue de presse ce matin. Merci de nous avoir renouvelé votre confiance. À demain pour une nouvelle sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Le Gabon fixe son lieu et sa date de préparation pour la Can 2021

    Une journaliste de la CRTV portée disparue