Cameroun : La revue de presse du mardi 26 janvier 2021

La nomination des secrétaires généraux dans les Conseils régionaux, la remontée des chiffres de contamination au coronavirus au Cameroun, les infrastructures, et la sécurité, sont des principales actualités qui dominent dans la presse quotidienne camerounaise ce matin. Chers abonnés, retrouvez ci-dessous, les détails…

Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

En date du 25 janvier 2021, le président de la République, Paul Biya a signé un texte portant nomination des secrétaires généraux des conseils régionaux. Cameroon Tribune s’arrête sur cette actualité ce matin et soutient que ce décret présidentiel va permettre aux nouvelles collectivités territoriales décentralisées de « rentrer dans le vif du sujet après les installations des exécutifs vendredi dernier ».

Le bihebdomadaire L’essentiel du Cameroun s’est aussi intéressé à la même actualité. Sans trop s’écarter du traitement du quotidien à capitaux publics, le journal d’Antoine Wongo Ahanda croit néanmoins que « ces importantes nominations » s’inscrivent dans la mise en place de la nomenclature de l’administration au niveau des régions « qui désormais peuvent pleinement exercer leurs fonctions ».

Souvenez-vous. En décembre 2014, Fomusoh Ivo recevait d’un ami un SMS disant : « Boko Haram recrute des jeunes à partir de 14 ans. Conditions de recrutement : 4 matières au GCE, y compris la religion. » Le message de son ami était destiné à souligner la difficulté à trouver un bon travail sans diplôme, et laissait entendre, sur le ton de la plaisanterie, qu’y compris le groupe armé, Boko Haram n’embauche pas si l’on n’avait pas réussi ses examens. Fomusoh Ivo a transféré ce message à Afuh Nivelle Nfor, qui l’a alors envoyé à Azah Levis Gob. Un de leurs enseignants a vu ce SMS, après avoir confisqué le téléphone, et l’a montré à la police. Fomusoh Ivo et ses amis avaient tous les trois été arrêtés et transférés à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui le 14 janvier 2015 et y sont maintenus. Le quotidien bleu d’Haman Mana, Le Jour revient sur les traces de cette affaire ce matin et nous apprend que les jeunes élèves sont toujours en attente du procès à la Cour suprême.

La Fondation Inter-progress, mandataire du gouvernement camerounais pour l’organisation du salon de l’entreprise, de la PME et du partenariat (Promote) a, dans un communiqué, annoncé le report de cet évènement en février 2022. Le quotidien de Thierry Ekoutti, l’Économie dans sa publication de ce matin revient sur les causes de ce report in extremis du salon Promote qui normalement devait se tenir au mois d’avril prochain.

Le Messager par ce matin de la Santé et de la sécurité au travail. Notre confrère sur ce sujet propose une enquête exclusive sur « l’amoncellement des décès liés à des accidents de travail pourtant évitables ». Dans le même dossier, la crise sociale au sein du groupe franco-britannique Perenco.   

Émergence parle plutôt de la remontée des cas de contamination au nouveau coronavirus au Cameroun. En effet, apprend-on dans le journal, le samedi 23 janvier 2021, le ministre de la Santé publique, le Dr Manaouda Malachie s’est dit inquiet de cette montée fulgurante du nombre de décès sur le triangle national, et a invité à nouveau au respect des mesures édictées par le gouvernement et l’Organisation mondiale de la santé(OMS). « Nous venons d'enregistrer 07 décès en une semaine et une remontée de la contamination surtout dans les régions du Littoral, du Centre et du Nord, soit 1607 nouveaux cas en une semaine. Aussi est-il urgent de reprendre conscience et de respecter les mesures barrières » a formulé Manaouda Malachie.

Après plusieurs remous dans le chantier de construction du barrage hydroélectrique de Mekin, écrit Le Cryon Infos de Jérémie Ekoto, le président de la République a instruit une enquête pour faire lumière sur les litiges et goulots d’étranglement qui empêchent la mise en service de cette infrastructure haut vol, « en matière du rationnement de l’offre électrique au Cameroun ». Pour le journal, Paul Biya a désavoué Louis Paul Motazé.

Merci chers abonnés de la confiance renouvelée. À demain… !

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT