Assainissement des marches : Le Mincommerce lance une chasse aux stocks de ciment dissimulés

Faisant suite à la recommandation de Luc Magloire Mbarga Atangana, Ministre du Commerce, de veiller au maintien des prix pratiqués du ciment, plusieurs commerçants véreux de la ville de Yaoundé ont délibérément créé des espaces de stockages cachés dans le but de créer une pénurie fictive et d’alimenter la spéculation dans la filière.

Concertation des acteurs de la filière Ciment au Cameroun au Mincommerce - DR

De ce fait, la quincaillerie Lorenzo au quartier Awae à Yaoundé a été mise sous scellé ce 23 juillet par les équipes de la Brigade Nationale des Contrôles et de la Répression des Fraudes. 187 sacs de ciment ont également été mis en saisie conservatoire dans des points de distribution de la ville dont SOREPCO (150 sacs), Maison DG (07 sacs) et Maison Mère (30 sacs).  

La filière ciment connait depuis quelques semaines un accroissement sans cesse de la spéculation. Certains opérateurs de la filière ont décidé d’augmenter de manière unilatérale les prix du ciment alors que ce produit fait l’objet d’une homologation des prix. La réunion de concertation tenue le 21 juillet dernier avec les acteurs de cette filière avait pour but d’établir les responsabilités des différents acteurs.

C’était également l’occasion pour les industriels de cette filière de présenter à l’administration les problèmes dont ils font face depuis le déclanchement de la pandémie du COVID-19. Il s’agit de l’augmentation des prix des matières premières (le prix du Clinker qui représente 70% de la composition du ciment a doublé depuis décembre 2020), l’augmentation du fret maritimes ajouté à cela le droit de douanes et les frais de débarquement au port.

Aussi les distributeurs de ciment ont déploré au cours de cette rencontre le temps d’attente des camions dans les cimenteries, une durée que les producteurs justifient par l’augmentation sans cesse de la demande nationale en ciment. Ils déplorent également le retrait de la prime de transport à eux attribuée par les producteurs de ciment.

A l’issu de cette rencontre, le patron du commerce a recommandé aux acteurs de cette filière de formuler des propositions concrètes qui seront analysées par les administrations compétentes. Il a également recommandé aux producteurs de restituer la prime de transport destinée aux distributeurs jusqu’à l’aboutissement des discussions engagées avec l’administration. Les producteurs ont marqué leur engagement non seulement à cette recommandation mais aussi au respect strict des prix concert

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !