Christian Bomo Ntimbane : « Il est temps de mettre à la tête du Cameroun, un visionnaire pour son développement »

Une camerounaise au nom de Mpouma Gisèle Merci est décédé dans le désert sur le chemin de l’aventure. L’Avocat Me Christian Bomo Ntimbane n’est pas resté indifférent et pense qu’elle victime de la pauvreté du Cameroun.

Me Christian Bomo Ntimbane - capture photo

Il accuse les dirigeants du Cameroun. « La responsabilité des morts des migrants camerounais est imputable aux dirigeants du Cameroun, incapables de développer le Cameroun, un pays pourtant plus riche naturellement que la France, l'Allemagne, l'Angletere et l'Espagne.... », écrit-il.

Par conséquence, il faut un visionnaire du développement  à la tête du pays. « Il est donc temps de poser les conditions du développement réel du Cameroun. Il est donc temps de mettre à la tête du Cameroun, un visionnaire pour son développement et les scènes de détresse et de mort violentes comme celle de la jeune Mpouma dans le désert s'estomperont », précise l’homme de droit.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !