in

Dénis Atangana lance le “Mouvement le patriarche Niat Djifendi Marcel mérite le repos”

Dénis Atangana lance le "Mouvement le patriarche Niat Djifendi Marcel mérite le repos"

Le président du Front des Démocrates Camerounais (FDC) a fait cette annonce sur sa page Facebook officielle le jeudi 06 septembre 2022.

Lebledparle vous présente le texte intégral d’annonce

“Mouvement le patriarche Niat Djifendi Marcel mérite le repos”

J’ai l’impérieux de devoir d’annoncer à l’opinion publique nationale et internationale la mise sur pied du” Mouvement le patriarche Niat Djifendi Marcel mérite le repos”

– Considérant que le Cameroun organise les élections sénatoriales en mars 2023,

-considerant l’élection de 70 et la nomination de 30 sénateurs

-Considérant son état de santé,

Considérant que son maintien comme sénateur est une torture

-Considérant que son maintien comme président du sénat est une punition,

-Considérant qu’il faut suffisamment de temps pour s’occuper de sa santé,

-Considérant qu’il a donné le meilleur de lui même durant sa longue et riche carrière,

-Considérant que le prochain président du sénat doit avoir les capacités morales, physiques et intellectuelles pour présider le Sénat

Il est lancé dès ce jour le mouvement citoyen “Le Patriarche Niat Djifendi Marcel mérite le repos ” .

Le mouvement demande avec insistance au patriarche de ne plus accepter une quelconque investiture ou une nomination poste de sénateur par conséquent président du sénat.

Denis Emilien Atangana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Coopération Chine- Cameroun : Le Recteur de l'Université de Yaoundé II reçu en audience à l'ambassade de Chine au Cameroun

    Coopération Chine- Cameroun : Le Recteur de l’Université de Yaoundé II reçu en audience à l’ambassade de Chine au Cameroun

    Classement Fifa: Martin Camus Mimb donne les conséquences de la chute du Cameroun

    Classement Fifa: Martin Camus Mimb donne les conséquences de la chute du Cameroun