in

Crise ouverte à la commission nationale des droits de l’homme

Les divergences entre le président par intérim James Mouangue Kobila et Christophe Bobiokono sont désormais plus marquées.

« Le président a décidé de mettre fin aux incivilités du commissaire Bobiokono et à ses propos excessifs et discourtois qu’il se délecte de diffuser à longueur de journée contre la Commission, les autres commissaires et contre le président par intérim en violation des obligations de réserve, de probité, de discrétion et de respect des lois et règlements qui lui incombent » explique une source proche du Président.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Minette Fotsing

    Cameroun : Une fillette de 17 ans violée à mort dans la ville de Douala

    Camer barcelonais

    Découvrez tous les joueurs Camerounais qui ont évolué avec l’équipe première du FC Barcelone