in

Cameroun/Présidentielle 2018 : Cabral LIBII dit finalement ” oui ” à Maurice KAMTO

Cameroun/Présidentielle 2018 : Cabral LIBII dit finalement " oui " à Maurice KAMTO

Dans une publication sur son compte officiel Facebook ce matin, le candidat du parti Univers à l’élection du 07 octobre juge la proposition de Maurice KAMTO – qui a appelé vendredi à un recomptage des votes sous la supervision d’une Commission internationale – ” digne d’intérêt “, après l’avoir renié deux jours plus tôt, a constaté Lebledparle.com.


Cameroun/Présidentielle 2018 : Cabral LIBII dit finalement " oui " à Maurice KAMTO
CABRAL LIBII – DR

Il avait appelé samedi à se tourner vers les élections Législatives et Municipales prévues en 2019, en appelant ses partisans à ne pas suivre les ” défaitistes “, après que le candidat du MRC avait invité vendredi les autres candidats de l’opposition dont lui, à se joindre à une démarche commune pour la revendication de la victoire de l’opposition que Cabral LIBII a lui-même clamée lors de plusieurs sorties, en demandant le recomptage des voix ” bureaux de vote par bureaux de vote “.    

Ci-dessous, la déclaration de Cabral LIBII :

” A propos de la proposition de Maurice Kamto

L’idée de recomptage des voix suggérée par le candidat Kamto est en effet digne d’intérêt. Je suppose que ses PV à lui, il n’aura pas à les recompter, il l’a déjà fait… il reste tout juste à dire à l’opinion nationale et internationale combien de PV il a à sa disposition.
S’il faut recompter sur la base des PV exclusivement stockés en ce moment par l’administration et Elecam, il y a lieu, compte tenu du contexte, de douter de leur authenticité le cas échéant … 
Toutefois une démarche mutualisée permettrait que les candidats de l’opposition rassemblent les PV qu’ils ont chacun à sa possession (Nous-11 Millions de Citoyens- avons déjà 13662 PV). Cela permettrait de savoir combien de PV sont exclusivement à la disposition d’Elecam ou de l’administration. Le recomptage croisé serait alors plus transparent et plus crédible.
Une bonne méthode peut sans nul doute, faire éclore la vérité des urnes. Tout est encore question de mutualisation.

Nous restons disponible à oeuvrer à l’éclosion de la vérité des urnes. Néanmoins, faut déjà que dès maintenant l’impératif d’un système électoral transparent et équitable, fédère toutes les énergies du changement. 2019 ne doit et ne peut plus autoriser une forfaiture électorale de plus. “

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Quarante personnes interpellées dans une manifestation à Bafoussam

    Cameroun : Quarante personnes interpellées dans une manifestation à Bafoussam

    Me Yondo Black : « Nous ne pouvons plus accepter de nous laisser manipuler par un homme [Paul Biya] sur le déclin »

    Me Yondo Black : « Nous ne pouvons plus accepter de nous laisser manipuler par un homme [Paul Biya] sur le déclin »