in

Un Camerounais major de sa promotion à l’académie militaire Saint Cyr de Coetquidan en France

Mbalar

Le Cameroun a été honoré en France par l’un de ses valeureux fils, le Lieutenant Mballa Ndi.

Mbalar
Couronnement du Lt. Mbalal Ndi (c) Droits réservés

Le Cameroun à l’honneur

Le Lieutenant Mballa Ndi a été sacrée major de sa promotion à l’académie militaire Saint Cyr de Coetquidan en France le dimanche 25 juillet 2021.

Les honneurs militaires ont eu lieu en la présence du général d’armée français, Thierry Burkhard chef d’état-major des armées qui a couronné le récipiendaire et du général d’armée Pierre Schill, chef d’état-major de l’Armée de Terre.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”und” dir=”ltr”><a href=”https://t.co/dAmAe8ynvy”>pic.twitter.com/dAmAe8ynvy</a></p>&mdash; Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan (@SaintCyrCoet) <a href=”https://twitter.com/SaintCyrCoet/status/1419187919194099712?ref_src=twsrc%5Etfw”>July 25, 2021</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

Agenouillée au sol, la 207ème promotion de l’Ecole de guerre française de l’ESM qui vient de perfectionner le Camerounais, a reçu le nom de « Général Caillaud », figure emblématique du 2ème République- 2ème Régiment étranger de parachutistes qui a participé aux combats de la Légion étrangère en Indochine et en Algérie.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Général Robert Caillaud parrain de la 207e promo de l’École Spéciale Militaire.<br>Saint-Cyrien (41-42), résistant, officier de <a href=”https://twitter.com/LegionEtrangere?ref_src=twsrc%5Etfw”>@LegionEtrangere</a>, son exemple guidera nos élèves tout au long de leur vie dédiée au service de la France. <a href=”https://twitter.com/hashtag/FiersDeNosSoldats?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#FiersDeNosSoldats</a><a href=”https://twitter.com/2REPOfficiel?ref_src=twsrc%5Etfw”>@2REPOfficiel</a> <a href=”https://twitter.com/ecoledestap?ref_src=twsrc%5Etfw”>@ecoledestap</a> <a href=”https://t.co/sCyz3zWNQV”>pic.twitter.com/sCyz3zWNQV</a></p>&mdash; Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan (@SaintCyrCoet) <a href=”https://twitter.com/SaintCyrCoet/status/1419522870393380872?ref_src=twsrc%5Etfw”>July 26, 2021</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

Comme le Lieutenant Mballa Ndi, d’autres Camerounais ont été diplômés de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr. Il s’agit entre autres, du chef d’état-major des forces armées camerounaises, le Général René Claude Meka, issu de la 148ème promotion, « Bir Hakeim » de 1961-1963. Le Pierre Semengue quant à lui sera diplômé de la même promotion que Ben Ali le 30 juillet 1959.

Saint-Cyr en bref

A titre de rappel, c’est en 1802 que fut fondée Saint-Cyr par Napoléon 1er alors qu’il était consul. Faisant partie intégrante des six grades écoles militaires françaises, Saint-Cyr forme aussi bien des officiers de l’Armée que ceux de la gendarmerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bekolo Obama JP

[Tribune] Jean-Pierre Bekolo : « Pourquoi c’est maintenant que j’ai envie d’entrer au MRC »

Biya Paul DW

Le collectif “Les camerounais de l’étranger ” se désolidarise de la manifestation de la B.A.S contre Paul Biya