in

Samuel Eto’o a-t-il annoncé sa candidature à la présidence de la Fecafoot ?

Samuel Etoo chouchou de la jeunesse

L’ancien capitaine des Lions indomptables Samuel Eto’o, aurait annoncé, selon l’Agence resse sénégalaise son intention à briguer un mandat à la présidence de la Fédération camerounaise de Football, jeudi 2 septembre 2021, dans un entretien avec la télévision publique béninoise (RTB). Toutefois, lebledparle.com ne peut apporter une certitude à cette information puisque n’ayant pas retouver la bande sur les plateformes de la chaine citée. 

Samuel Etoo chouchou de la jeunesse
Samuel Eto’o (c) Droits réservés

En effet, dans un article publié dans son site internet datée du 3 septembre, l’Agence presse sénégalaise fait savoir que le meilleur buteur de la sélection nationale du Cameroun a rassuré de ce qu’il sera candidat à l’élection : « Je serai candidat à la présidence de la FECAFOOT). Quand je m’engage dans quelque chose, c’est pour aller jusqu’au bout » peut-on lire dans le journal.  

Pour approfondir :   Fécafoot : La mise en garde de Paul Atanga Nji n’effraie pas le sénateur Albert Mbida

Une candidature controversée

Le 31 aout 2021, la commission électorale a lancé une polémique en annonçant que les binationaux n’étaient pas éligibles à la présidence de la Fecafoot. « Les personnes disposant de la double nationalité ne pourront pas être candidates » à l’élection du président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) prévue le 11 décembre prochain, a indiqué la Commission électorale.

Titulaire d’un passeport espagnol obtenu lorsqu’il jouait pour le FC Barcelone, Eto’o était percu comme la cible de la sortie de la Commission. Il est resté à l’écart de tout débat, préférant laisser le temps agir sur ses idées.

Les textes de la Fecafoot n’excluent pas la double nationalité

Le président de l’Etoile filante de Garoua a commis une sortie le mercredi 1er septembre 2021, pour apporter des clarifications concernant le processus électoral à la Fédération camerounaise de football. Tout en épurant ses rapports avec Samuel Eto’o, il fait mention du fait qu’aucune disposition des statuts et du code électoral de la Fecafoot en vigueur ne fait allusion à la double nationalité. « S’agissant de la vraie FECAFOOT, aucune disposition de ses statuts et de son code électoral en vigueur ne fait allusion à la double nationalité. L’Assemblée générale légitime de la FECAFOOT va se réunir la dernière semaine du mois de septembre 2021 pour prendre des décisions qui iront dans le sens des intérêts du football camerounais et qui mettront fin à cette mascarade à laquelle nous assistons », déclarait-il.

Pour approfondir :   Jean Jacques Ze : « Je ferai du journalisme » à CAM10 TV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

awur

Un homme se donne la mort à Sangmélima pour avoir découvert un message de son rival dans le téléphone de sa compagne

Le Français Max Michaud désigné président du collège des commissaires de course pour juger la 21ème édition du Grand Prix Cycliste International Chantal Biya