in , , ,

Célestin Bedzigui monte au créneau pour défendre Samuel Eto’o

Samuel Eto'o
Samuel Eto'o donne une nouvelle dynamique au football camerounais (c) Droits réservés

L’homme politique camerounais estime que le peuple camerounais et l’État du Cameroun doivent défendre bec et ongle Samuel Eto’o contre le mouvement de dynamisme qu’il instaure dans le football camerounais.

Suite à la condamnation de Samuel Eto’o Fils par la justice espagnole pour fraude fiscale, certains  camerounais réclament sa démission de la présidence de la Fecafoot. Prétextant qu’il aurait été condamné à en une peine privative de liberté.

« Pourquoi tant d’acharnement de certains camerounais contre Samuel Eto’o? », s’interroge sa majesté Célestin Bedzigui dans une tribune publiée sur les réseaux sociaux dimanche dernier. Il pense que « les véritables patriotes devraient soutenir ce garçon qui est le meilleur qu’a produit sa génération, n’en déplaise. Eto’o est désormais un « patrimoine social » et je dirai même un « patrimoine national »

Selon l’homme politique, le peuple camerounais et l’État du Cameroun doivent être le bouclier d’ Eto’o contre cette « tentative de destruction » de l’une de nos valeurs, par toutes les voies possibles.

« Il est regrettable que certains jouent sur le registre de l’amalgame en assimilant le cas de Eto’o fils à d’autres personnes  et autres noms pris dans les entraves de la justice au Cameroun. Eto’o fils n’est pas un délinquant ou un criminel pour des faits à lui reprochés au Cameroun… On en est très loin. Un État protège ses citoyens et peuvent être évoqués ici des situations qui sont des illustrations de mon apothème. », dit-il.

Samuel Eto’o n’est pas en prison

Pour illustrer ses propos, Célestin Bedzigui demande où est passé donc le  Roi d’Espagne, lui qui a été reconnu co-auteur d’actes de corruption ayant occasionné un manque à gagner un million de fois plus élevé que celui qu’on impute à Eto’o?

« A-t-il été condamné ??? Que nenni!!! Aujourd’hui, il partage son temps entre les plages d’Ibiza et des monarchies du golfe persique, protégé par l’ Espagne et par le complexe politico- financier dont les administrations judiciaire et fiscale de son pays. », ironise-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Gabrielle Aboudi Onguene

    Gabrielle Aboudi Onguéné (et «ses tresses») dézinguée par le journaliste Jean Claude Mbede dézingue

    Mamadou Mota

    Pour Mamadou Mota, Paul Biya est le premier responsable de l’échec Sodeblé