in

Paul Biya nomme un nouveau Directeur général à l’Autorité portuaire nationale

I2 2

Louis Eboupeke est le nouveau Directeur général de l’Autorité portuaire nationale. Il a été nommé avec son adjoint, Ayuk Eta Pamela par un décret du président de la République signé le 12 mai 2021.

I2 2
Image d’illustration (c) Droits réservés

Il remplace à ce poste, Josue Youmba emporté par la maladie à l’annexe numéro 2 de l’hôpital central de Yaoundé à Orca. Il avait depuis 13 ans occupé le fauteuil de DG de cette institution nationale, en remplacement de Jean Marcel Dayas Mounoume.

À la tête de l’autorité portuaire nationale depuis le 23 juin 2009. Josue Youmba à 68 ans a connu un riche et long parcours professionnel dans le secteur des transports, ou il a gravi les échelons. Il a débuté sa carrière en qualité de cadre à la Direction de la marine marchande. Il officiera ensuite, en tant que chef de service des études et de la documentation, puis Directeur des études et des projets. Par la suite, il a été chef de division des études et de la norme et en 1994, il sera nommé Directeur de la marine marchande.

Pour approfondir :   Can 2021 : Ernest Obama confus sur un plateau de télévision

Que faut-il savoir de l’APN ?

L’Autorité Portuaire Nationale (APN) est un établissement public à caractère Administratif et Technique, doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière a été créée par la Loi n° 98/021 du 24 décembre 1998 portant organisation du secteur portuaire du Cameroun et organisée par le Décret n°99/126 du 15 juin 1999, modifié par le Décret n°2019/172 du 05 avril 2019.

Bras séculier de l’Etat pour la mise en œuvre de la politique portuaire nationale du Cameroun, Cheville ouvrière de la coordination et du suivi des activités portuaires, l’APN joue un rôle très important dans le processus de construction d’un Cameroun émergeant à l’horizon 2035 à travers la valorisation et la promotion de l’espace portuaire camerounais.

Pour approfondir :   Covid-19 et nouvelles transitions politiques en Afrique noire : de la paralysie des transactions collusives a la dépatrimonialisation de l’état

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Joseph Lé a reçu en audience Directeur général de la Banque internationale du Cameroun

Village

Urgent : Un grave accident de la circulation fait sept morts à Douala ; bilan provisoire