in

Musique – Dex Willy : « j’ai pris le temps de murir mon projet pendant 10ans » – Vidéo

Musique - Dex Willy : « j’ai pris le temps de murir mon projet pendant 10ans » - Vidéo
Dex Willy (c) Droit réservé

Musique - Dex Willy : « j’ai pris le temps de murir mon projet pendant 10ans » - Vidéo

A l’heure ou les artistes ne bénéficient plus véritablement de leur droit d’auteur et continuent de misérer, le rappeur camerounais Dex Willy a choisit dans son tout premier single « Les Lions sont fâchés » d’attirer l’attention des pouvoirs publiques sur cet état de chose, notamment la ministre de la culture Ama TU MUNA.

Ce premier single est en prélude à la sortie d’un album de 15 titres disponible dans les prochaines semaines. LeBledParle.com est allé à la rencontre de ce rappeur talentueux. Il nous parle ici de son premier single « Les lions sont fâchés » de son label et de ses projets.

LeBledParle.com: Bonjour Dex Willy. Nos internautes voudraient bien avoir une idée sur votre personne.

Dex Willy : Dex Willy c’est un frère, un ami, un camerounais à 100 %. Je suis originaire de la région du sud-Cameroun précisément à Mvomeka. Je suis un rappeur et un chanteur bilingue.

LeBledParle.com : Vous venez de mettre à la disposition du public votre premier single intitulé « Les lions sont fâchés » (LSF). De quoi il question dans ce titre ?

Dex Willy : Dans LSF je parle des Camerounais, tous les camerounais. Ils sont fâchés du système qui est mis en place pour rehausser la culture camerounaise. Je chante « les lions sont fâchés » pour refléter le sentiment de tous les autres artistes. Je réclame en fait que honnêteté soit faite et que les choses avancent (Dans le milieu culturel, ndlr) tout comme dans d’autres pays. Je pense que 2015 sera un boom explosif, et je voudrai être ce pionnier, celui là qui fait en sorte qu’on remarque que le boom explosif du Cameroun partira de cet art. Et pour ca, il est question de faire les choses telles qu’elles doivent être faites, de manière à ce que ces artistes ne travaillent pas pour rien. Voilà pourquoi je chante « Les lions sont fâchés ». Aucunes insultes, juste l’appelle au service.

LeBledParle.com : Qu’est ce qui est prévu pour la suite ?

Dex Willy : Je suis en studio, je travaille tous les jours, je n’arrête jamais. Donc je ne saurai dire précisément qu’après LSF il y aura ci ou ca. Mais tout ce que je peux dire c’est qu’en 2015 il y a un album de 15 titres qui sort dans très peu de temps. Au dessus de cet album, j’ai 2 singles en français, « Les lions sont fâchés » et « Papa ». Avec Shamak Allharamadji, qui pour moi est le meilleur au Cameroun (dans la réalisation des vidéo-clips, ndlr), j’ai fait les vidéogrammes de ces deux singles. Ces chansons sont construites pour le public africain, camerounais, francophone, anglophone. Mon album sera en anglais, et ces inedits que je fais c’est en français, parce qu’au Cameroun, le genre de musique que je fais en anglais c’est très difficile à concevoir, il faudrait un travail très profond. C’est ce que je suis entrain de faire pour que les gens puissent accepter cette musique. Ma compétition est à l’international.

LeBledParle.com : Vous appartenez au label SMB. Pouvez-vous nous parler de ce label ?

Dex Willy : SMB ca veut dire Southland Music Business. C’est un label basé à Dubai et le boss c’est Fabrice Ngondi Demtare. Il est un artiste d’abord et un homme d’affaires en même temps. SMB c’est un label qui est la pour rehausser l’image de chaque artiste qui a du talent. Celui qui pense que son projet peut avancer, qu’il a besoin d’un coup de main, peut passer par SMB ; Moi au départ j’ai posté une, deux vidéos sur youtube et je me suis fait signer. Au départ je n’ai jamais dit que la musique sera ma vie, mais aujourd’hui je me retrouve à vivre la musique.

LebledParle.com : Quel est votre parcours jusqu’ici ? Vous n’êtes pas tombé du ciel

Dex Willy : (Sourire) Je fais la musique par passion. C’est comme celui qui va jouer au ballon vendredi soir. Moi c’était ca, quand j’avais du temps je faisais ma musique. Jamais je n’ai mis la musique en tete dans ma vie. Je l’ai toujours mis comme une passion. Ca fait 10ans que je suis dans le domaine musical, mais c’est cette année que je me dévoile. Ca veut dire que j’ai pris le temps de murir mon projet pendant 10ans pour pouvoir le présenter au label SMB. Et c’est le premier label chez qui je me suis présenté et qui m’a signé.

LeBledParle.com : Dex Willy aujourd’hui dans la sphère musicale camerounaise en générale et en particulier dans le rap, le contexte est assez difficile. Quelle est votre place dans ce milieu ?.

Dex willy : Je ne sauraime placer quelque part. Je préfère attendre que mes tubes sortent, que mes chansons soient dehors pour que le public juge la position que je devrai avoir dans le RAP ou la musique Camerounaise.

LeBledParle.com : Comment pourrait-on définir votre style de musique ?

Dex Willy : J’ai la capacitéde faire tous les styles urbains du monde :afropop, rap, reggaeje chante, je rap en anglais , en français, je fais tous. Mais mon style de base c’est du Trap music, le dirty sound en anglais ou en français.

LeBlebParle.com : Merci Dex Willy d’avoir répondu a nos questions et bonne chance pour la suite de votre carrière.

Dex Willy : Merci aussi à vous.

© Entretien avec Yves Martial TIENTCHEU  et la participation de GOLDEN HOUSE TV

LeBledParle.com vous propose d’apprécier ce titre « Les Lions sont fâchés », vidéo réalisée par Shamak Allharamadji et avec à la prod Dj Bozer. Faites passer le message, les lions sont fâchés !!!

{source}
<!– You can place html anywhere within the source tags –>

<iframe width=”400″ height=”315″ src=”http://www.youtube.com/embed/Qgx4BdVuaU4 ” frameborder=”0″ allowfullscreen></iframe>
<script language=”javascript” type=”text/javascript”>
// You can place JavaScript like this

</script>
<?php
// You can place PHP like this

?>
{/source}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Musique : Dex Willy appelle au respect des droits des artistes au Cameroun dans LSF (Vidéo)

    Musique : Dex Willy appelle au respect des droits des artistes au Cameroun dans LSF (Vidéo)

    FESPACO 2015 : le bilan

    FESPACO 2015 : le bilan